in

Un masque révolutionnaire pour éliminer l’excès d’alcool plus rapidement !

Crédits : capture YouTube / Thornhill Medical

Lorsqu’un individu boit de l’alcool en grande quantité, la seule chose à faire est d’attendre que le foie élimine l’excès d’éthanol. Or, des chercheurs canadiens ont récemment présenté un masque dont le fonctionnement se base sur l’hyperventilation. Ce dispositif permet d’évacuer l’alcool plus rapidement par les poumons.

Un masque capable d’hyperventilation

En cas d’excès d’alcool, notre foie éprouve des difficultés à l’éliminer, ce qui induit une augmentation du taux d’alcoolémie. De manière générale, ce taux atteint son maximum en trente minutes à jeun et en deux fois plus de temps au cours d’un repas. Ensuite, l’alcoolémie diminue de 0,1 g à 0,15 g par heure selon les individus. Le foie gère en grande partie l’élimination de l’alcool, mais les poumons y contribuent également. Le fait est que le sang saturé en alcool est évacué en même temps que le dioxyde de carbone au moment de son arrivée dans les poumons.

Peu de moyens existent pour accélérer l’élimination de l’alcool dans l’organisme. Toutefois, des chercheurs de l’Université de Toronto (Canada) disent avoir mis au point un dispositif allant dans ce sens. Leur publication dans la revue Scientific Reports le 12 novembre 2020 présente un masque révolutionnaire : le ClearMate. Ce dernier permet une élimination plus rapide de l’alcool grâce à l’hyperventilation. En augmentant la fréquence de respiration, l’individu va éliminer le CO2, et donc l’alcool plus rapidement.

masque hyperventilation 2
Crédits : capture YouTube / Thornhill Medical

Traiter les intoxications alcooliques sévères

En éliminant trop de CO2 en même temps, l’hyperventilation peut néanmoins causer une hypocapnie. Il s’agit d’une diminution de la pression de CO2 dans le sang, dont les conséquences sont préoccupantes : tremblements, vertiges, dyspnée, agitation, palpitations cardiaques. Dans les cas les plus graves, une tétanie et une perte de conscience peuvent survenir. Toutefois, les chercheurs semblent avoir pensé à tout. En effet, le masque ClearMate déclenche une hyperventilation, mais fournit aussi un apport en oxygène et en CO2, permettant de rétablir l’équilibre gazeux sanguin.

Selon les chercheurs, une valve mécanique permet l’apport d’un CO2 dont l’excès sera restitué lors de la prochaine expiration. Il n’y a donc aucun besoin d’ordinateur ou d’appareils électriques. Pour l’heure, cinq personnes ont testé le dispositif. Celles-ci ont absorbé une dose de 250 ml de vodka à 80° dilués dans 500 ml d’eau. Le but était d’augmenter leur alcoolémie de 0,1 %. Ensuite, les chercheurs ont mesuré taux d’alcool dans le sang après le processus naturel d’élimination d’alcool. La même opération a été reproduite avec le port d’un masque durant une demi-heure. Selon les résultats, le masque permet d’éliminer l’alcool trois fois plus rapidement que d’habitude.

À l’origine, les scientifiques travaillaient sur ce masque ClearMate afin de traiter les intoxications au monoxyde de carbone. Toutefois, ce dernier se révèle efficace dans le cas des intoxications alcooliques sévères et pourrait traiter les comas éthyliques. Enfin, il faut savoir que le masque a déjà reçu l’approbation de la Food and Drug Administration (FDA) en 2019.