in

Un jeu vidéo pour aider les enfants atteints de troubles cognitifs

Crédits : capture YouTube / Dino Island

Des chercheurs canadiens mènent depuis peu une expérience visant à tester un jeu vidéo de leur création. L’objectif ? Comprendre si celui-ci peut aider les enfants ayant des troubles cognitifs. L’expérience en question porte sur des enfants autistes.

Un jeu qui favorise la concentration

Et si les jeux vidéo pouvaient améliorer les fonctions cérébrales d’enfants atteints de troubles cognitifs ? Les chercheurs de l’Université de Victoria (Canada) ont récemment conçu un jeu vidéo portant le nom de Dino Island (voir trailer en fin d’article). Il s’agit d’un jeu d’aventure dont l’histoire se déroule sur une île et dont le but est de répondre à une série d’énigmes. Selon les scientifiques, le jeu est réalisé de manière attrayante afin de donner aux enfants la motivation nécessaire pour atteindre leur objectif.

Selon les créateurs, le programme est en cours de test sur des enfants autistes. Ces derniers peuvent l’utiliser avec leurs parents ou en classe sous l’œil de leur enseignant. Dans un article publié par NME le 29 mars 2021, la mère d’une petite fille autiste qui est également professeure a vanté les mérites du jeu : « Une fois qu’elle commence à jouer au jeu, elle se concentre vraiment et y reste. En tant qu’enseignante, je vois que cela pourrait être utilisé dans les écoles pour certains des enfants qui ont des problèmes en classe, et pour les parents d’élèves autistes, cela pourrait être vraiment bénéfique en les aidant à apprendre à se concentrer et en leur fournissant différentes façons de le faire. »

jeu vidéo serieux autisme 2
Crédits : capture YouTube / Dino Island

Un projet encore à ses débuts

Ce projet semble avoir donc avoir donné de premières impressions très encourageantes. Néanmoins, il faut garder à l’esprit que ce projet n’en est qu’à ses balbutiements. Les prochaines semaines de tests permettront d’en savoir davantage sur les potentiels bienfaits de ce type de jeu sur les enfants atteints de troubles cognitifs.

D’une manière générale, les jeux vidéo ont mauvaise réputation, mais plusieurs travaux évoquent certains aspects positifs. Depuis pratiquement une décennie, les « jeux sérieux » ont fait leur apparition dans le domaine de la santé. Or, certains de ces jeux ont pour objectif de traiter des maladies telles qu’Alzheimer pour lesquelles il n’existe pas de médicament ou encore différentes addictions comme le tabagisme.

En 2020, un rapport a été publié par la National Literacy Trust, une organisation britannique dont l’objectif est de promouvoir l’alphabétisation. Selon les auteurs de l’étude, les jeux vidéo permettent un partage d’expériences culturelles favorisant la communication avec les autres jeunes. Or, ceci permettrait des liens sociaux plus forts.