in

Un homme est mort à cause d’une amibe “dévoreuse de cerveau”

Naegleria fowleri Crédits : USCDC / Wikimedia

Live Science relate qu’un américain du New Jersey est mort à cause d’une amibe du nom de Naegleria fowleri, connue aussi sous le nom de « dévoreuse de cerveau ». En effet, elle se nourrit principalement de globules rouges et de cellules nerveuses. Il est très rare qu’elle infecte des personnes, mais lorsqu’elle le fait, il est très difficile de s’en sortir, comme ce fut le cas en 2016.

Qu’est-ce que l’amibe Naegleria fowleri ?

Naegleria fowleri est un micro-organisme unicellulaire rare, qui vit dans les eaux douces (lacs et marais) et se nourrit de bactéries Gram négatif. Sa concentration dans un milieu dépend de la température. En effet, elle sera beaucoup plus abondante lorsque la température de l’eau dépassera les 35 °C. L’amibe se laisse facilement transporter vers d’autres milieux en étant présente dans des gouttelettes d’eau qu’emporte le vent. Ainsi, elle peut se retrouver dans les égouts et piscines mal entretenues.

Lorsque des baigneurs vont dans une eau contenant l’amibe, ils prennent le risque que celle-ci pénètre dans les voies nasales, traverse la muqueuse et se retrouve sur le nerf olfactif. Ensuite, elle poursuit son chemin en remontant le long de ce nerf et arrive au cerveau. Friande de cellules nerveuses, elle entraîne des lésions et inflammations qui provoquent une méningo-encéphalite amibienne primaire (MEAP). Son taux de létalité est supérieur à celui d’Ebola.

Il est bon de noter que boire de l’eau contaminée par la dévoreuse de cerveau ne présente aucune toxicité.

L’homme de 29 ans, Fabrizio Stabile, est le 144e cas, depuis 1962, qui se déclare aux États-Unis.

amibe naegleria fowleri
Crédits : Centers for Disease Control and Prevention / Wikimedia

Lire aussi : En 2014, les scientifiques tiraient déjà la sonnette d’alarme concernant Naegleria fowleri

Comment cet homme a-t-il été contaminé par l’amibe ?

Pour le moment, on ne sait pas comment l’homme a pu être en contact avec l’amibe. Toutefois, des scientifiques étudient le BSR Cable Park, un parc aquatique situé au Texas. En effet, Fabrizio Stabile y avait utilisé la piscine à vagues. Quand il est rentré chez lui dans le New Jersey, il s’est plaint de douloureux maux de tête. Il a ensuite continué à développer d’autres symptômes ainsi qu’un gonflement du cerveau et de la fièvre. Naegleria fowleri a eu raison de lui le 21 septembre.

Suite à son décès, une campagne de crowfunding a été créée par quelques-uns de ses proches afin de faire une campagne de sensibilisation contre cette infection rare, qui peut être évitée.

Source

Articles liés :

Qu’est-ce que la maladie de Friedreich ?

Un implant permet à un homme paralysé de marcher à nouveau

L’UE valide un médicament pour venir à bout d’une maladie génétique rare