in

Un graphique montre les causes de décès en fonction de l’âge, du sexe et de l’origine ethnique

Crédits : Wikimedia Commons

La principale agence gouvernementale américaine en matière de protection de la santé et de la sécurité publique a présenté une analyse des différentes causes de la mort. Ainsi, des différences sont faites entre l’âge, le sexe ou encore l’origine ethnique des personnes décédées.

Souvenez-vous, le Washington Post expliquait en octobre 2015 que les personnes de couleur noire avaient six fois plus de chance de mourir par le biais d’une arme à feu que les personnes de couleur blanche. C’est ce genre de statistiques qu’ont intégré les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) dans leurs analyses des morts selon le sexe, l’âge et l’origine ethnique, et ce dans un graphique publié sur le site Flowing Data.

Ce graphique a été élaboré sur la base de statistiques de mortalité obtenues entre 2005 et 2014. Le document affiche une multitude de causes de décès telles que les cancers, les maladies mentales, infectieuses, digestives ou encore endocriniennes, ainsi que des « causes externes ». Deux catégories principales apparaissent (hommes et femmes) ainsi que d’autres catégories relevant de l’origine ethnique des personnes décédées (amérindiens, asiatiques, afro-américains etc.).

Quelques données significatives : 80% des hommes âgés de 20 ans sont morts de « causes externes » dont les armes à feu (10% des hommes tous âges confondus) mais une étude datant de 2014 montrait que les trois plus importantes causes de décès sont incarnées par l’infarctus du myocarde, les accidents vasculaires-cérébraux et les affections pulmonaires. Le graphique est donc à prendre avec des pincettes pour certaines données.

Les femmes âgées de 60 ans sont mortes à 40% d’un cancer, contre 30% pour les hommes. Lorsque l’on s’intéresse aux origines ethniques, les Asiatiques ont par exemple le taux le plus important de morts par cancer dans cette tranche d’âge (28%) tandis que les Amérindiens ont le plus faible (18%). Autre donnée : entre 70 et 90 ans, femmes et hommes meurent à presque 90% de maladies respiratoires.

> Pour voir le graphique complet, cliquez-ici

Sources : SlateGizmodo