in

Un glacier sur le massif du Mont-Blanc menace de s’effondrer !

Un glacier du versant italien du Mont Blanc menace de se détacher Crédit : HO / COURMAYER

Une partie du glacier Planpincieux, placé du versant italien du massif du Mont-Blanc, menace de se détacher à tout moment et de s’effondrer en contrebas dans la vallée. Certains chalets ont dû être évacués. Les autorités restent néanmoins rassurantes.

Les glaciers, on le sait, sont en mauvaise posture. L’Himalaya, l’imposant glacier Thwaites en Antarctique, le glacier Blanc du massif des Écrins, ou encore les glaciers pyrénéens… tous présentent d’importants signes de faiblesse. Certaines structures ont même déjà disparu. À l’instar de l’Okjökull, le premier glacier d’Islande à disparaître à cause du réchauffement climatique. Ce dimanche également, 250 personnes vêtues de noir ont célébré des funérailles symboliques pour le glacier suisse du Pizol, près du Lichtenstein et de l’Autriche. Cette fois-ci, direction l’Italie.

250 000 m2 de glace menacent de s’effondrer

Une partie du glacier Planpincieux, dans le massif du Mont-Blanc, menace en effet de se détacher suite aux épisodes de chaleur enregistrés au cours de cet été. Le maire de Courmayeur, une petite ville située en contrebas, a décidé il y a quelques jours de restreindre l’accès à la route municipale passant sous le glacier. Une voie alternative sera praticable à partir de ce vendredi. Certaines habitations ont également été évacuées par précaution, selon un communiqué de la mairie.

« Avec les fortes chaleurs de cet été, il y a eu entre août et la première moitié de septembre une accélération de la fonte du glacier, au rythme moyen de 35 cm par jour, jusqu’à des pics de 50/60 cm certains jours », explique Moreno Vignolini, porte-parole de la mairie de Courmayeur. Selon lui, la portion concernée qui menace de se détacher représente « un cinquième ou un sixième » du glacier. Une structure friable qui contiendrait tout de même pas loin de 250 000 mètres cubes de glace. C’est à peu de chose près l’équivalent de 100 piscines olympiques.

Tout est sous contrôle

Le porte-parole a toutefois tenu à calmer un peu le jeu, soulignant que « la population n’est pas à risque« . Il a également critiqué « le scénario apocalyptique décrit par certains médias, relayant qu’un glacier du Mont Blanc menaçait de tomber sur Courmayeur« . Même si « c’est une zone touristique, dit-il, « il n’y a pas d’habitations, seulement quelques chalets inoccupés en contrebas« .

En attendant, un radar a depuis été installé sur le flanc italien du Mont Blanc pour surveiller la structure en temps réel. Il restera actif 24 heures sur 24 et fonctionnera même dans des conditions de faible visibilité. Une photo du glacier est également prise chaque jour dans le but d’estimer ses mouvements quotidiens.

Articles liés :

Les glaciers ont perdu 9 000 milliards de tonnes de glace depuis 1961

Vidéo : L’effondrement d’un glacier islandais a failli emporter des touristes

Des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO menacés par le recul des glaciers