in

Un foie humain cultivé pour la première fois in vitro

Crédits : Suseno / Wikipédia

Pour la première fois, des chercheurs ont réussi à cultiver des cellules de foie humain propre à la transplantation in vitro.

Cet exploit a été accompli en plaçant des cellules de foie prélevées par biopsie sur une structure tridimensionnelle, qui leur a permis de se développer en formant la structure interne d’un foie. Les cellules ont pu se différentier normalement, c’est-à-dire se spécialiser pour accomplir une tâche précise. Le foie est en effet un organe responsable de beaucoup de fonctions, comme la détoxification, la production d’enzymes digestives ou encore la synthèse de certaines protéines. Des anomalies dans le fonctionnement du foie sont responsables de nombreuses maladies, dont certaines sont très meurtrières.

Cette culture est la première qui parvient à développer des cellules génétiquement stables, c’est-à-dire que les descendantes sont des clones presque parfaits des celles qui ont commencé la culture. Cette caractéristique est très importante quand il s’agit de fabriquer des organes de culture. Si les mutations sont fréquentes, l’organe transplanté peut ne pas fonctionner correctement, ou pire encore, développer un cancer dont l’origine est les mutations génétiques.

Ces cellules de culture ont d’ailleurs déjà été utilisées pour traiter des maladies du foie sur des souris. La culture de cellules hépatiques humaines a été transplantée sur des rongeurs dont les foies avaient été endommagés et ont permis de restaurer leurs fonctions.

Cette nouvelle technique est potentiellement très utile pour réaliser des expérimentations sur des modèles de foies humains cultivés en laboratoire. Elle ouvre aussi la possibilité de faire pousser de nouveaux organes sur mesure, ce qui pourrait être bien utile après le réveillon du Nouvel An.

Source : Cell

Avatar

Rédigé par