in ,

Un des scientifiques à l’origine des prémices d’Internet en évoque le côté sombre

Crédits : Pixabay / TheDigitalArtist

À l’aube des années 1970, Leonard Kleinrock et d’autres chercheurs sont parvenus à faire communiquer un ordinateur avec une autre machine. Ces scientifiques ignoraient alors que leur manipulation allait déboucher sur un Internet contemporain où les dérives sont aujourd’hui légion. En réalité, ils n’avaient pas du tout pensé aux éventuels comportements malveillants.

Des chercheurs pleins de bonne volonté

Aujourd’hui nonagénaire, Léonard Kleinrock est l’un des principaux inventeurs du principe de la commutation par paquets. Cette dernière – apparue en 1969 – n’est autre que la technologie sur laquelle repose l’Internet ! En effet, l’intéressé a développé la théorie mathématique des réseaux de données. Installés dans la zone correspondant à Silicon Valley d’aujourd’hui, les chercheurs n’avaient à l’époque pas conscience d’avoir donné naissance à Internet.

Or, l’intéressé avoue n’avoir pas vu venir l’aspect “réseaux sociaux” d’Internet. Celui-ci pensait à faire communiquer les gens avec les ordinateurs et les ordinateurs entre eux, pas les gens entre eux ! Surtout, les chercheurs n’avaient pas pensé aux éventuels comportements malveillants aujourd’hui omniprésents sur la toile.

Leonard Kleinrock, l’un des principaux inventeurs du principe de la commutation de paquets, la technologie sur laquelle repose l’Internet.
Crédits : Flickr/ Elon University

«En un sens, c’est une invention très démocratique […] Mais elle recèle aussi une formule parfaite pour le côté sombre de l’humanité. Il y a tellement de choses criées en ligne que les voix modérées se retrouvent noyées tandis que les points de vue extrêmes sont amplifiés et répandent la haine, la désinformation et les abus. En tant qu’ingénieurs, nous ne pensions pas aux comportements malveillants », des propos rapportés par ICI Radio Canada le 14 octobre 2019.

Un nouveau laboratoire

La sortie médiatique de Léonard Kleinrock visait à commémorer le 50e anniversaire de cette manipulation à l’origine d’Internet. Toutefois, le chercheur en a profité pour faire une annonce importante. En effet, ce dernier a communiqué sur l’ouverture prochaine du Connection Lab, un nouveau laboratoire dédié à Internet. Ce nouvel établissement se trouvera à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA).

L’objectif ? Identifier et aider à combattre les dérives qui sont apparues sur le réseau aujourd’hui utilisé par plus de 4 milliards de personnes. Divers projets d’exploration d’Internet seront mis en place, concernant notamment l’intelligence artificielle, les réseaux sociaux ainsi que l’Internet des objets (IoT). Il est également question de se pencher sur la blockchain. Selon Léonard Kleinrock, cette dernière pourrait incarner une véritable mesure de confiance, mais seulement si celle-ci est utilisée de manière éthique et responsable.

Source

Articles liés :

Marshall McLuhan, l’homme qui avait prévu les dérives d’Internet il y a plus d’un demi-siècle !

Le réseau Internet risque la noyade d’ici à 2030 !

Que se passe-t-il en une minute sur Internet ?