in

Un couple part sur une île déserte avec son fils de 2 ans pour une expérience de survie

Crédits : capture YouTube / Discovery UK

Deux explorateurs britanniques ont effectué une expérience de survie durant un mois sur l’île de Merak, en Indonésie. Le couple a également emmené son fils en bas âge et n’a visiblement pas failli à assurer sa survie !

Des parents habitués aux records

Ed Stafford et Laura Bingham sont des explorateurs britanniques chevronnés, mais aussi des recordmen. En effet, ils apparaissent ensemble dans le Guinness World Record pour avoir parcouru le fleuve Amazone en seulement 860 jours. Ils sont également les premiers à avoir descendu le fleuve Essequibo au Guyana. Laura Bingham a parcouru seule pas moins de 7 000 km à vélo en Amérique du Sud. Durant son périple, elle a traversé cinq pays, dont des passages à plus de 5 000 mètres d’altitude dans les Andes.

Avec de tels parents, le petit Ran Stafford âgé de deux ans était entre de bonnes mains lorsqu’il s’agissait de survivre sur l’île de Merak, en Indonésie. La petite famille est en effet restée un mois entier sur cette île inhabitée. Il faut savoir que le couple est parti du principe qu’il était tout aussi dangereux de vivre au Royaume-Uni où les attaques à l’arme blanche sont en augmentation.

Sur cette île indonésienne, Ed Stafford et Laura Bingham devaient subvenir à leurs besoins ainsi qu’à ceux de leur fils. Cela impliquait notamment de pêcher pour se nourrir et d’assurer l’approvisionnement en eau potable. Dans leur sac, les aventuriers avaient seulement apporté les vêtements qu’ils portaient, quelques couteaux et des bananes.

Crédits : capture YouTube / Discovery UK

Une série télévisée tournée sur l’île

Par ailleurs, le couple a réfléchi au moyen d’assurer la sécurité de l’enfant. Il fut d’abord question de construire un harnais en bois, une idée qui fut rapidement abandonnée. Ensuite, la possibilité d’enterrer l’enfant jusqu’au cou dans le sable a été évoquée. Cette pratique ancestrale japonaise était en effet destinée à laisser aux femmes les mains libres lorsqu’elles devaient travailler. Finalement, le couple a décidé de le laisser libre de ses mouvements tout en gardant un œil sur lui.

“Avoir Ran avec nous signifiait que je ne me détendais jamais et que j’étais épuisé parce que nous gardions constamment un œil sur lui”, a déclaré le père de famille dans un article du Mirror UK publié le 22 septembre 2019.

Durant ce mois de survie, les aventuriers ont filmé de nombreuses images et la chaîne britannique Discovery en a fait une série. Cette dernière baptisée Ed Stafford: Man, woman, child, wild sera diffusée dès le 29 septembre 2019.

Voici un aperçu de la série :

Articles liés :

Trois naufragés sauvés d’une île déserte grâce au mot “HELP” inscrit sur la plage

L’île de Robinson Crusoé se trouve-t-elle réellement dans les Caraïbes ?

Une “bouteille à la mer” jetée il y a 132 ans retrouvée avec un message à l’intérieur