in

Un cadre de vie plus esthétique rendrait plus heureux

Crédits : capture YouTube / Warwick Business School

Des chercheurs britanniques estiment qu’un environnement agréable d’un point de vue esthétique serait source de bien-être. Ainsi, les zones végétalisées ne seraient pas les seules à agir positivement sur notre disposition à être heureux !

Enfin une réponse satisfaisante

Vivre dans un environnement attrayant esthétiquement parlant rendrait heureux. Cela paraît assez évident, mais la Science aura pris un temps considérable afin d’apporter une explication. Une équipe de chercheurs du Data Science Lab de l’Université de Warwick (Royaume-Uni) semble l’avoir fait. Une idée reçue a également été démontée : seules les zones “vertes” sont source de bien-être.

Dans leur étude publiée par la revue Scientific Reports le 14 mars 2019, les chercheurs indiquent avoir réuni pas moins d’un million d’évaluations. Celles-ci sont issues d’un jeu spécialement élaboré en ligne pour lequel les participants devaient noter de 1 à 10 la beauté de photos prises au Royaume-Uni.

Les données récoltées ont été couplées à celles réunies par le biais d’une application sur laquelle 15 444 personnes ont renseigné leur degré de bonheur plusieurs fois par jour durant pas moins de trois ans. Petite précision : l’application en question intégrait des informations concernant la localisation des participants, mais également leur emploi ainsi que la présence d’autres personnes autour d’eux.

Crédits : capture YouTube / Warwick Business School

La beauté du lieu avant tout

Selon les résultats, les gens sont effectivement plus heureux dans les environnements les plus attrayants d’un point de vue esthétique. Il faut savoir que des variables telles que les conditions météorologiques et le niveau social des zones où vivaient les participants ont été prises en compte. Les chercheurs indiquent que la beauté du lieu prime complètement sur “le soleil et l’argent”, qui sont pour la plupart des gens une source de satisfaction et de bien-être.

Par ailleurs, les meneurs de l’étude attirent l’attention sur le fait qu’il n’est pas nécessairement question de zones de verdures. En effet, des zones bâties comportant des immeubles spéciaux, des édifices tels que des ponts – mais pas seulement – peuvent également avoir un lien avec le bonheur.

«De jolies rues avec une vue dégagée et peu de distractions peuvent également être revigorantes. Un environnement beau capte notre attention plus longtemps, ce qui permet de bloquer l’intrusion de pensées négatives», précise Chanuki Seresinhe, principale meneuse de l’étude dans un communiqué.

L’intéressée estime que ces recherches pourraient permettre de prendre des décisions plus appropriées en ce qui concerne la conception des villes et autres quartiers urbains. Qu’il s’agisse de lieux naturels ou artificiels, il semble que l’esthétiquement agréable ait un impact positif sur notre psyché.

Sources : Medical XpressSlate

Articles liés :

L’Université de Yale ouvre un cours sur le bonheur qui fait fureur auprès des étudiants !

Une étude américaine dévoile la recette du bonheur !

Pour être plus heureux, arrêtez de tout planifier