in

Un « bébé île » vient de naître dans l’océan Pacifique

île volcan tonga
Crédits : Tonga Geological Services, Government of Tonga.

Il y a quelques semaines, une île est née d’une éruption volcanique dans l’archipel des îles Tonga, dans l’océan Pacifique. Si l’éruption en question n’était pas très dangereuse, la formation d’une île reste un phénomène géologique assez rare. Néanmoins, il y a de grandes chances pour que cette île soit éphémère en raison des intempéries et de l’érosion.

Une croissance rapide

Le volcan sous-marin Home Reef (Tonga) est entré en éruption le 10 septembre 2022. Seulement onze heures après le début de l’événement, une île est sortie des eaux tandis que la lave continuait de couler avant de se refroidir. L’île n’a cessé de grandir jusqu’au 20 septembre dernier, si bien qu’aujourd’hui celle-ci couvre une surface de 24 000 mètres carrés. Selon les services géologiques du gouvernement des Tonga ayant effectué un suivi quotidien du phénomène, les images de la formation de l’île proviennent du satellite étasunien Landsat 9. L’éruption s’est terminée le 24 septembre.

Les images en question donnent notamment à voir un vaste panache de vapeur et de cendres s’éloigner du volcan. Il est également possible d’observer un nuage d’eau décolorée se développer autour de la masse continentale. Ceci s’explique par la présence d’eau de mer surchauffée et acide sous l’effet de la roche volcanique et du soufre.

île
Image illustrative. Crédits : surangaw/iStock

Une île qui pourrait disparaître rapidement

La nouvelle île se trouve au sud-ouest de Late Island, au nord-est de Hunga Tonga-Hunga Ha’apai et au nord-ouest de Mo’unga’one. Il s’agit d’une zone de l’océan Pacifique où trois plaques tectoniques s’écrasent de manière très lente. De plus, cette dorsale sous-marine présente la plus forte densité de volcans sous-marins au monde.

L’apparition de cette île signifie-t-elle une augmentation de la superficie des Tonga ? Temporairement, oui. Il faut dire que les intempéries ainsi que l’érosion, en raison des vagues et du courant, pourraient faire disparaître l’île assez rapidement. En tout cas, c’est ce qui se produit très souvent lorsque qu’une nouvelle île de ce type sort de l’eau après une éruption volcanique. Toutefois, certaines îles parviennent à se maintenir durablement au-dessus du niveau de la mer. En 2014, une éruption a généré la grande île de Hunga Tonga-Hunga Ha’apai. Cette fois-ci, les scientifiques avaient été très surpris de la vitesse à laquelle l’île avait développé un écosystème composé de fleurs et d’oiseaux nicheurs – des sternes fuligineuses et des hiboux.

Rappelons également que l’archipel des Tonga avait aussi fait parler de lui en février 2022 avec la dernière éruption du volcan Hunga Tonga. Selon la NASA, l’altitude maximale atteinte par la colonne éruptive était de 58 kilomètres et avait ainsi atteint la mésosphère. Celle-ci avait battu le record établi par l’éruption du Pinatubo (Philippines) en 1991, avec une altitude maximale de 35 kilomètres.