in

Un bataillon de robots bâtisseurs érige des structures en fibre de verre !

Crédits : capture Vimeo / Mediated Matter Group

Des chercheurs américains ont mis au point des minirobots travaillant de concert à la construction de structures très résistantes en fibre de verre. Il pourrait s’agit d’une technologie pouvant à terme concurrencer l’impression 3D dans le bâtiment !

Si l’impression 3D représente une révolution à différents niveaux, le bâtiment ne fait pas exception puisqu’il s’agit d’un domaine dans lequel cette technologie est de plus en plus employée. Des robots maçons sont munis d’un bras robotisé capable de bâtir des murs en appliquant du béton (ou autre) couche par couche.

Il existe depuis peu une technique radicalement différente développée par Markus Kayser et son équipe du Massachusetts Institute of Technology (MIT). Cette dernière a fait l’objet d’une publication dans la revue Science Robotics le 26 septembre 2018. Il s’agit de robots nommés Fiberbots capables de construire des colonnes de fibre de verre. Ce type de robot tubulaire – dont la taille est de 9 cm pour un diamètre de 10 cm – est doté d’un corps en silicone gonflable équipé d’un moteur ainsi que d’un petit bras robotisé.

Le robot applique une technique étonnante : ce dernier enroule le long de son propre corps un fil en fibre de verre ! Ensuite, la fibre est durcie à l’aide d’une lumière ultraviolette afin d’obtenir une structure très rigide, puis le robot se dégonfle pour repartir de l’avant, jusqu’à ériger un tube encore plus grand. Évidemment, le robot pourrait évoluer dans n’importe quelle direction seulement en s’inclinant.

tube fibre verre 2
Crédits : capture Vimeo/ Mediated Matter Group

Les chercheurs ont fait état de la construction de 22 tubes de 4,5 mètres hauteur en 12 heures. Dans cette opération, une petite armée de 22 Fiberbots a été mobilisée. Ces machines sont intéressantes dans la mesure où celles-ci sont capables de coopérer, de ne pas se gêner et de suivre à la lettre un schéma de construction !

Rappelons que pour son côté résistant, léger et ininflammable, la fibre de verre est sans conteste un matériau de construction idéal pour renforcer les toitures et autres structures en béton, bien que le procédé soit assez coûteux. Pour les chercheurs, les Fiberbots pourraient à l’avenir permettre de bâtir des infrastructures dans des zones difficiles d’accès ou des zones sinistrées. Il pourrait également être un jour question d’une mobilisation de ces machines dans la constriction d’habitats sur la Lune et Mars.

Sources : MIT Media LabFutura Sciences

Articles liés :

Les robots constructeurs révolutionnent l’industrie du bâtiment

Les habitations du futur pourraient être construites à base de robots et de plantes !

Cet étrange robot capable de se faufiler partout pourrait un jour vous sauver la vie