in

Uber propose de survoler New York en hélicoptère via un nouveau service !

Crédits : capture YouTube / Engadget

Avant de se placer en position de lancer son futur service de taxi-volant, Uber s’apprête à inaugurer un service de transport en hélicoptère dans la grosse pomme. Une seule liaison sera disponible dans un premier temps pour ce service ciblant une clientèle plus fortunée.

En attendant le taxi-volant

En 2018, Uber avait annoncé la mise en place d’un centre de recherche sur les taxis volants en France. Le but ? Définir les contours du projet Uber Elevate, qui devrait représenter l’ajout d’une troisième dimension au transport de masse sur des distances plus longues à l’intérieur des grandes villes. Selon Uber, la France serait le pays idéal pour développer cet ambitieux projet.

En janvier 2019 lors du dernier CES, Uber et le constructeur Bell ont estimé que le taxi-volant Bell nexus était en cours de finalisation. Prévu pour un lancement en 2020, ce type d’hélicoptère électrique haut de gamme sera doté de six rotors orientables de deux mètres de diamètre, et pourra embarquer cinq passagers. En attendant de concrétiser ces projets, le lancement d’un service de transport en hélicoptère à New York vient d’être annoncé. Selon le New York Times, le premier vol s’est déroulé le 9 juin 2019.

Chaque passager devra être membre Uber Rewards Platinum ou Diamond !
Crédits : capture YouTube/ Engadget

Une clientèle plus aisée

Baptisé Uber Copter, ce service assurera dans un premier temps la liaison Lower Manhattan – Aéroport international John-F.-Kennedy. Ce trajet d’une durée de 8 minutes (20 km) ferait vraisemblablement gagner du temps aux passagers. En effet, le même trajet en voiture nécessite au moins une heure, voire deux aux heures de pointe. Quant au train, le temps de trajet qu’il nécessite se situe entre 50 et 75 minutes suivant le point de départ. Évoquons également le prix du billet pour ce trajet en hélicoptère : environ 180 euros. Évidemment, toutes les bourses ne pourront pas se payer la traversée. Uber a même annoncé vouloir cibler un club plutôt fermé, à savoir celui des membres Uber Rewards titulaires du statut Platinum ou Diamond !

Ce projet qui s’agrémentera peut-être d’autres liaisons à une vocation principale. Il s’agit pour le transporteur de tester les réglementations nécessaires pour le déploiement de ses futurs taxis-volants. Voici une présentation du projet en vidéo :

Sources : EngadgetSiècle Digital

Articles liés :

Uber s’associe à la Nasa pour mettre au point des taxis volants

Uber Eats veut livrer des repas via des drones !

Premier test pour le taxi volant Pop.Up Next, un véhicule d’un nouveau genre !