in

Les tyrannosaures chassaient-ils en meute comme les loups ?

Crédits : Victor Leshyk

Les dinosaures tyrannosaures n’étaient peut-être pas des prédateurs solitaires comme on l’imaginait auparavant, mais ressemblaient davantage à des carnivores sociaux tels que les loups, selon une nouvelle étude.

L’idée de ces “tyrannosaures sociaux” a émergé il y a plus de vingt ans suite à la découverte d’une douzaine de spécimens sur un même site, en Alberta (Canada). Plus récemment, en 2011, la découverte de trois séries d’empreintes en Colombie-Britannique (toujours au Canada) par le paléontologue Richard McCrea semblait également aller dans le même sens. Et pour cause, selon les analyses faites sur place, les trois individus responsables de ces traces courraient en même temps dans la même direction.

Cependant, de nombreux scientifiques ont remis en question cette hypothèse des “tyrannosaures grégaires”, arguant que ces animaux n’avaient pas le cerveau nécessaire pour s’engager dans des interactions sociale aussi poussées. Mais était-ce vraiment le cas ? Une nouvelle étude publiée dans la revue Peerj relance aujourd’hui le débat.

Plusieurs spécimens morts ensemble

En 2014, le paléontologue du Bureau of Land Management Alan Titus est tombé sur un nouveau site : la carrière Rainbows & Unicorns. Ces références aux arcs-en-ciel et aux licornes viennent des taquineries de ces collègues en réponse à son excitation perpétuelle face à toute nouvelle découverte. Vous retrouverez ce site dans le Grand Staircase-Escalante National Monument, au sud de l’Utah (États-Unis).

Ceci étant dit, sur ce site, le paléontologue est tombé sur les restes de quatre, peut-être cinq tyrannosaures, dont un juvénile d’environ quatre ans (espèce Teratophoneus curriei).

D’après une analyse géochimique des os et de la roche environnante, une équipe de l’Université de l’Arkansas a récemment déterminé que tous ces spécimens étaient morts au même moment et au même endroit, victimes d’une vaste inondation essuyée il y a environ 76,4 millions d’années. Tous ont été enterrés dans de la boue fine, déterrés puis ré-enterrés dans un banc de sable.

tyrannosaures
Des restes de tyrannosaures sont recouverts de plâtre avant d’être transportés par hélicoptère. Crédits : Alan Titus

Selon Joe Sertich, conservateur des dinosaures au Denver Museum of Nature et science, «ce nouveau site ajoute à la masse croissante de preuves montrant que les tyrannosaures étaient de grands prédateurs complexes capables de comportements sociaux communs à beaucoup de leurs parents vivants». Ainsi peut-être devrions-nous reconsidérer la façon dont ces grands carnivores se comportaient à leur époque.

Naturellement, nous aurons besoin de preuves supplémentaires pour étayer cette hypothèse. Après tout, admet Alan Titus, il tout aussi possible que tous ces grands prédateurs, solitaires et concurrents, se soient simplement retrouvés autour d’une même carcasse pour se la disputer.