in

Les tunnels « anti-embouteillages » de The Boring Company ne seraient pas si performants

Crédits : @Pixelnull / Twitter

Lors de l’ouverture récente du CES 2022 à Las Vegas, de nombreux journalistes ont emprunté un des fameux tunnels construits par la société The Boring Company d’Elon Musk. Seulement, voilà, si leur principale caractéristique est d’éviter les bouchons, ces mêmes tunnels semblent quelque peu manquer d’efficacité en la matière.

Un « métro sans rames »

Depuis plusieurs années, The Boring Company et Elon Musk tentent de révolutionner la construction de tunnels. L’objectif du projet est de décongestionner les grands centres urbains au moyen d’imposants réseaux routiers souterrains. Or, la ville ayant accueilli les premiers projets du genre n’est autre que Las Vegas (États-Unis). L’ambition était de construire un tunnel reliant le Las Vegas Convention Center, où se déroule habituellement le CES, au célèbre Strip (et ses multiples casinos), mais aussi à l’aéroport international McCarran. Rappelons au passage que les tunnels en question peuvent exclusivement accueillir des véhicules Tesla, ces derniers équipés d’adaptateurs permettant un guidage grâce aux parois de la route. Cela avait d’ailleurs valu les critiques de certains observateurs qui affirmaient qu’il s’agissait au final d’un simple métro sans les rames.

Un rapide calcul s’impose alors : les Tesla Model 3 mesurent 4,694 m de long et les Model S, 4,970 m. De plus, chaque véhicule peut transporter trois ou quatre passagers. Si l’on considère le métro de Paris, une rame mesure environ 75 m de long (90 sur certaines lignes) pour une largeur de 2,40 m. Or, les rames les plus imposantes peuvent transporter près de 700 passagers avec une fréquence de passage d’environ deux minutes. En considérant le fait que chaque métro comporte plusieurs rames, il est facile de comprendre qu’il peut transporter bien plus de passagers.

Des promesses invalidées

Toutefois, la question principale tourne finalement autour de la promesse initiale de The Boring Company. En effet, la société avait affirmé qu’il était impossible de voir se former des embouteillages dans ses tunnels. Lors de l’ouverture du CES 2022, la boucle du Las Vegas Convention Center d’une longueur de 2,74 km a pourtant vu se former… des embouteillages. Plusieurs publications sur Twitter de certains journalistes ayant fait cette amère expérience le prouvent.

tunnel Las Vegas bouchon
Crédits : @Pixelnull / Twitter

Cependant, si les promesses de The Boring Company ont été récemment invalidées en raison de l’affluence, il semble que l’attente ne soit finalement pas si longue. Heureusement d’ailleurs, puisque les images montrent bien que l’espace est vraiment réduit, si bien que les personnes claustrophobes pourraient se sentir mal à l’aise en cas d’attente prolongée.

Les interrogations à propos de ces tunnels se tournent désormais vers le CES 2023 qui ne devrait pas subir les conséquences de la pandémie de Covid-19. Rappelons tout de même que l’édition 2021 s’est déroulée en virtuel et que l’édition 2022 a eu quelque peu des allures de désert. Or, si des embouteillages se sont formés pour cet événement, qu’en sera-t-il lorsque le Las Vegas Convention Center affichera à nouveau complet ?