in

Le tricordeur de Star Trek bientôt réalité ?

Crédits : Bobbie Johnson / Flickr

Dans la série « objets de fiction que l’on aimerait voir exister », le tricordeur trône sans mal à côté du sabre laser et de la Delorean : le dispositif portable permet notamment de surveiller et enregistrer des signes vitaux, ou poser des diagnostics presque instantanés. Un concours lancé en 2012 par la fondation Qualcomm récompensera ceux qui parviendront à en faire une réalité.

« Un médecin dans votre poche », tel est le leitmotiv derrière le concours « Tricorder Xprize » organisé par la branche dite philanthrope de la société américaine Qualcomm, spécialisée en technologies mobiles. Les trois premières équipes à réaliser une version fonctionnelle de l’objet mythique se partageront les 10 millions de dollars offerts en récompense ; la compétition prendra fin en janvier 2016 et marquera le 50e anniversaire de la série télévisée.

Dans l’intervalle, les prototypes des différentes équipes seront testés sous tous les angles. Les appareils doivent être légers, au minimum capables de surveiller cinq signes vitaux (pression sanguine, saturation en oxygène, température, rythmes cardiaques et respiratoires) et de diagnostiquer correctement une quinzaine de pathologies : tuberculose, diabète, hépatite A, pneumonie sont notamment au programme de cette course à l’innovation et la miniaturisation.

Vers une autonomie médicale ?

Le but avoué de Qualcomm étant la commercialisation d’un tel outil au plus grand nombre, il devra également être d’une grande simplicité d’usage tout en améliorant le travail des professionnels de la santé : « Un appareil portable pouvant être combiné à votre téléphone ou votre tablette devient très utile dans des endroits éloignés », explique le Dr Kohli, chef de l’équipe canadienne Cloud DX.

Celle-ci travaille entre autres à la conception d’un laboratoire de poche pouvant analyser les fluides corporels.

« Vous pouvez imaginer l’utiliser dans des endroits à faibles revenus, des zones de catastrophes, en vol ou sur un bateau — partout où les appareils traditionnels ne sont pas disponibles » commente le médecin sur l’actualité.

En dehors des concours, ingénieurs et médecins travaillent à des objectifs similaires. Parmi les innovations allant dans ce sens on peut citer les travaux présentés en janvier dernier par l’université Rice , qui offrent une méthode peu coûteuse, fiable et rapide pour le dépistage du paludisme.

Sources : sciences et avenirX-prize, Memory Alpha, Qualcomm