in

Un foie conservé trois jours à l’extérieur du corps transplanté avec succès

Chirurgiens effectuant la greffe du foie en mai 2021. Crédits : USZ

Un foie humain jugé non viable pour la greffe a été « remis en état » par une machine de perfusion innovante, puis transplanté après trois jours chez un patient. Il s’agit d’une grande première. D’autres travaux seront nécessaires, mais à terme, cette avancée médicale devrait augmenter le nombre d’organes disponibles pour la transplantation.

Des chercheurs suisses de Liver4Life ont mis au point une machine à perfusion permettant la transplantation d’un organe humain après une longue période de stockage. La machine imite le corps humain aussi fidèlement que possible, fournissant un substitut sanguin à des températures corporelles normales. Une pompe sert de cœur de remplacement, un oxygénateur remplace les poumons, tandis qu’une unité de dialyse remplit les fonctions rénales. Des infusions d’hormones et de nutriments permettent également les fonctions de l’intestin et du pancréas. Cette technique, appelée « perfusion normothermique ex-situ », vient de faire l’objet d’une étude publiée dans Nature Biotechnology.

Trois jours à l’extérieur du corps

Il y a deux ans, l’équipe de recherche de Liver4Life avait utilisé le système pour maintenir un foie à l’extérieur du corps pendant sept jours, préparant ainsi le terrain pour une véritable greffe humaine. Cette fameuse transplantation a eu l’année dernière.

Le patient concerné souffrait d’une cirrhose avancée, d’hypertension portale sévère et d’autres affections hépatiques graves. Il avait également un cancer et était sur une liste d’attente pour une transplantation du foie. Conscient qu’il aurait peu de chance d’obtenir un nouvel organe, le patient a finalement consenti à la procédure expérimentale.

Le foie utilisé n’était à l’origine pas approuvé par les autorités sanitaires, mais la machine (et un cocktail régulier de médicaments) a permis de le ramener dans un état viable.

Dans des conditions cliniques normales, un foie ne peut être maintenu sur de la glace que pendant une douzaine d’heures environ à l’extérieur du corps. Dans ce cas, l’organe a été conservé pendant trois jours avant d’être transplanté avec succès. C’est une première médicale.

foie transplantation trois jours
Le chirurgien Pierre-Alain Calvien (à gauche) et le patient (à droite). Crédits : USZ

Un début prometteur

Le patient a reçu un immunosuppresseur de base pendant les six premières semaines suivant la procédure. Les chercheurs n’ont également souligné aucun signe de rejet ou d’autres formes de complications. Un an plus tard, il est toujours en vie.

Selon les chercheurs, davantage de recherches seront évidemment nécessaires. Ces futurs travaux devront impliquer plus de patients et d’institutions, ainsi que des périodes d’observation plus longues. Cependant, c’est une avancée très prometteuse. À terme, cette nouvelle technique pourrait en effet maximiser le nombre de foies disponibles tout en permettant une flexibilité de planification avec les receveurs.