in

Toutes les planètes du système solaire seront visibles ce soir

planètes système solaire
Crédit : Pexels

Toutes les planètes du système solaire sont actuellement visibles ensemble dans le ciel nocturne, offrant aux astronomes un spectacle saisissant pour terminer l’année.

Levez les yeux au ciel !

Alors que 2022 touche à sa fin, les passionnés d’astronomie peuvent admirer la vue de toutes les planètes de notre système solaire (à l’exception bien entendu de la Terre) ensemble dans le ciel nocturne. Mercure, Vénus , Mars, Jupiter et Saturne seront visibles simultanément à l’œil nu, dans cet ordre, en partant de l’horizon sud-ouest. Mercure, la plus petite planète du système solaire, sera tout de même difficile à percevoir, même si les conditions sont optimales.

De leur côté, les deux planètes les plus éloignées du système solaire, Uranus et Neptune, pourront être observées avec des jumelles ou un télescope. La première sera visible entre Mars et Jupiter, la seconde entre Saturne et Jupiter.

Le fait que toutes les autres planètes soient visibles en même temps n’est pas particulièrement rare puisque cela arrive une fois tous les uns à deux ans. Cependant, le spectacle est toujours intéressant.

La dernière fois que toutes les planètes ont été visibles simultanément dans le ciel, c’était en juin dernier. Au cours de cet événement, les cinq planètes visibles à l’œil nu (Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne) étaient également alignées dans le ciel dans le même ordre séquentiel qu’elles orbitent physiquement autour du Soleil. Un tel alignement ne s’était pas produit depuis dix-huit ans.

Ce dernier défilé planétaire devrait durer jusqu’à la fin de l’année, après quoi Mercure disparaîtra.

planètes système solaire
Une illustration du ciel nocturne du 28 décembre montrant les positions de Neptune et Jupiter par rapport à la lune. Crédit : Starry Night Education.

Plusieurs missions en cours

Certaines de ces planètes font ou feront l’objet de missions. La sonde BepiColombo doit rejoindre Mercure en 2025. Une fois sur place, il est prévu que le vaisseau libère deux orbiteurs, chacun se plaçant sur une orbite différente. Une sonde européenne et deux sondes américaines se focaliseront également sur Vénus, longtemps mise de côté au profit de Mars qui fait actuellement l’objet d’une mission d’envergure visant à rapporter les premiers échantillons d’une autre planète sur Terre.

De son côté, Jupiter est toujours observée par Juno qui se focalise actuellement sur l’une de ses lunes : Io. Enfin, nous savons que les États-Unis et la Chine ont des vues sur Uranus. Comme Neptune, cette planète n’a été visitée qu’une fois grâce au passage de la sonde Voyager 2 à la fin des années 80. Depuis, elle n’a été scrutée que par des instruments au sol et accessoirement par Hubble.

Brice Louvet

Rédigé par Brice Louvet

Brice est un journaliste passionné de sciences. Ses domaines favoris : l'espace et la paléontologie. Il collabore avec Sciencepost depuis près d'une décennie, partageant avec vous les nouvelles découvertes et les dossiers les plus intéressants.