in ,

Tout savoir sur les différents types de lentilles de contact

types lentilles de contact
Crédits : Gedesby1989 / Pixabay

Depuis Léonard de Vinci et ses premiers croquis, les lentilles de contact ont fait bien évolué. C’est notamment dans les années 1960 que ces fameux dispositifs médicaux se sont démocratisés et de nombreuses personnes en portent aujourd’hui quotidiennement. Il est toutefois difficile de faire la différence entre les types de lentilles, surtout pour ceux qui n’en ont jamais utilisé. Il existe en effet deux grandes familles : les souples et les rigides, avec leurs avantages et inconvénients. Toutefois, n’oublions pas les futures générations de lentilles de contact qui viendront révolutionner la vision d’ici les prochaines années.

Les lentilles souples

Les lentilles souples sont majoritairement fabriquées avec du silicone Hydrogel, ce qui leur garantit un bon maintien sur l’œil. Elles sont hydrophiles et contiennent par conséquent de l’eau qui leur permet d’offrir un certain confort oculaire. Ces deux avantages permettent aux lentilles souples d’être particulièrement indiquées pour la pratique sportive. Cependant, elles doivent être enlevées lors des périodes de sommeil.

Suivant l’intervalle de remplacement des lentilles, les dispositifs souples peuvent être séparés en plusieurs types. Les lentilles de contact journalières sont jetées les soirs avant d’aller se coucher. Leur avantage tient à leur facilité d’entretien puisque ces dispositifs à usage unique n’en ont tout simplement pas besoin. Ce n’est en revanche pas le cas pour les lentilles bimensuelles et mensuelles qui doivent être changées toutes les deux semaines ou tous les mois afin d’éviter les risques d’infection.

Les lentilles rigides

Contrairement aux souples, les lentilles rigides nécessitent un temps d’adaptation. Elles sont en effet moins confortables surtout durant les premiers jours d’utilisation. Néanmoins, elles permettent des corrections plus précises et importantes en s’adaptant aux spécificités des globes oculaires de la personne qui les porte. Les lentilles rigides offrent donc une meilleure qualité visuelle (notamment pour les astigmates). Ces dispositifs sont même les seules à garantir aux presbyties une correction aussi bonne que des lunettes.

Bien qu’elles soient plus onéreuses que les souples, elles nécessitent un remplacement moins fréquent à condition de bien les entretenir (certaines se changent annuellement). De ce soin journalier dépendra en effet la durée de vie maximale des lentilles.

Les lentilles hybrides

Les lentilles hybrides sont à mi-chemin entre les rigides et les souples. Elles allient les avantages des deux types de lentilles de contact, à savoir les corrections complexes et le confort d’utilisation. Cette prouesse technologique vient du centre de la lentille qui est rigide tandis que sa périphérie est souple. Les sportifs demandant une correction importante se tournent donc plus volontiers vers ces modèles. Les lentilles hybrides sont généralement à changer tous les trois mois.

lentilles de contact
Crédits : slavoljubovski / Pixabay

Les lentilles cosmétiques

Incontournables à Halloween, les lentilles cosmétiques permettent de changer de look et de regard le temps d’une soirée. Ces modèles font partie des lentilles souples à usage journalier, mais elles ne sont pas considérées comme des dispositifs médicaux. Il convient donc de faire très attention : ces lentilles cosmétiques doivent non seulement répondre aux normes de l’Union européenne (CE), mais le manuel doit également être lu attentivement pour éviter des dégâts potentiellement irréversibles sur les yeux.

Par ailleurs, il existe des lentilles cosmétiques qui peuvent être considérées comme des dispositifs médicaux si elles sont correctrices. Elles sont particulièrement indiquées lors de caractéristiques oculaires inesthétiques. Grâce à elles, le porteur peut vivre en société et reprendre confiance en soi avec davantage d’aisance.

Les lentilles du futur

Le monde médical est vecteur d’innovations et l’ophtalmologie n’est pas en reste. En effet, d’ici les prochaines années, les lentilles de contact sont appelées à évoluer. Les avancées les plus attendues sont sans doute les modèles connectés. Ces lentilles seront équipées d’écrans microscopiques capables d’afficher des informations ou de mettre en surbrillance un objet dans le décor.

D’autres dispositifs pourront soigner des maladies oculaires telles que le glaucome. Les lentilles du futur serviront aussi de bandage se résorbant graduellement ou diffuseront un médicament en continu sur la cornée grâce à de petites aiguilles installées à leur surface. Une lentille pouvant corriger le daltonisme est aussi à l’étude et pourrait permettre d’améliorer le quotidien de millions de personnes.