Tout l’or du monde pourrait tenir dans un cube étonnamment petit

or cube
Crédits : Clark Ukidu

Plus tôt cette année, un homme était tombé sur une énorme pépite d’or en Australie. D’autres, beaucoup plus lourdes, ont également été déterrées par le passé, notamment pendant les différentes ruées opérées vers la fin du 19e siècle en Californie, en Australie et en Alaska. Nous devons alors penser que nous avons découvert une énorme quantité d’or sur Terre. En réalité, tout cet or pourrait tenir dans un cube de quelques mètres de côté.

Quelle quantité d’or avons-nous trouvée ?

Il est évidemment difficile de déterminer avec précision la quantité totale d’or découverte jusqu’à présent dans le monde. Cela est dû en partie à la difficulté de quantifier ce qui a été extrait de manière informelle ou illégale. Cependant, certaines estimations avancent une quantité comprise entre 190 000 et 200 000 tonnes . La majorité de ce métal a été extrait au cours des cinquante dernières années en raison de l’amélioration des technologies minières et de l’augmentation de la demande, en particulier pour les bijoux et autres utilisations industrielles. Par ailleurs, la nature quasi indestructible de ce métal et sa capacité à être recyclé signifient que tout cet or est encore disponible sous une forme ou sous une autre.

Aujourd’hui encore, on estime que de 2 700 à 3 300 tonnes d’or sont extraites chaque année, plus de 30 % de cette activité provenant de la mine du bassin de Witwatersrand, en Afrique du Sud.

ou
Crédits : PublicDomainPictures/Pixabay

Combien en reste-t-il sous terre ?

L’or se trouve en abondance de 0,0013 partie par million dans la croûte terrestre. Cela pourrait paraître peu, mais à titre de comparaison, notez que le métal précieux le plus rare (le rhodium) ne se trouve qu’à 0,000037 partie par million .

Cela étant dit, la quantité d’or qui reste à extraire dans le monde est naturellement difficile à estimer. Cependant, le US Geological Survey estime les réserves souterraines à environ 57 000 tonnes . Si tel est le cas, cela signifie alors qu’environ 20 % de l’or du monde n’ont pas encore été extraits. Les 250 000 tonnes présumées (extraites et non extraites) pourraient être tenues au final dans un petit cube de 23 mètres de côté, ce qui représente un volume de 12 167 m³.

Cependant, malgré les progrès technologiques permettant un accès plus facile à ces réserves, beaucoup de gisements ne sont pas viables économiquement . Nous savons notamment qu’il existe des réserves en Antarctique . De même, on pense qu’il en existe enfouies sous le plancher océanique. En allant plus longe, il y aurait aussi des réserves d’or sur la Lune. L’exploitation de ces ressources nécessiterait alors des moyens considérables, ce qui ne serait pas louable. Ainsi, il est peu probable que nous pillions un jour tout l’or de la Terre.