Sillonnant la surface de Mars depuis janvier 2004, le rover Opportunity de la Nasa a été témoin d’un phénomène particulier, sorte de tornade de sable et de poussière, qu’il a pu photographier de manière très nette.

C’est au fond d’Endeavour, un immense cratère de 22 km de diamètre, que s’est formé le 31 mars dernier un tourbillon vertical de sable et de poussière. Le phénomène particulier a pu être immortalisé par les deux caméras de navigation du rover qui se trouvait alors sur les flancs de ce très ancien cratère.

Un terrain très escarpé qui n’a pas permis à Opportunity de se rendre là où il était prévu qu’il aille, sur une autre zone de la planète rouge, offrant au rover l’opportunité d’immortaliser le phénomène depuis un angle de prise de vue inhabituel, et obtenir des images de haute qualité de la tornade, nous permettant même de voir l’ombre de la colonne de sable se dessinant sur le sol.

Ce type de phénomène a déjà été observé par des sondes en orbite et par des missions au sol, notamment Viking et le rover Spirit, qui s’est enlisé définitivement dans une dune en 2009. Mais c’est bien la première fois que la Nasa obtient des images aussi nettes et de si haute qualité d’un tel phénomène sur la planète rouge, puisque le rover surplombait le phénomène depuis les flancs du cratère.

NASA/JPL-Caltech

NASA/JPL-Caltech

Le rover Opportunity, d’un poids de 185 kg, a été développé par les ingénieurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa (JPL), et devait à la base fonctionner pendant un minimum de 90 jours martiens, soit un peu plus de trois mois. Douze ans après, il est toujours fonctionnel et un tel dépassement d’objectifs permet désormais aux scientifiques de tenter des manœuvres qui auraient été inenvisageables au départ.

Source : space