in

Une tortue marine retrouvée entravée dans 800 kg de cocaïne

Crédits : Capture Youtube

https://www.sciencealert.com/us-coast-guard-cocaine-smuggling-tangled-sea-turtle

Des garde-côtes américains sont récemment venus en aide à une tortue de mer désemparée, emmêlée dans près de 53 millions de dollars de cocaïne emballée dans des balles de plastique reliées avec de la corde.

Elle était entravée dans des filets contenant 800 kilos de cocaïne. Lors d’une opération en mer contre des narcotrafiquants en novembre dernier, les garde-côtes de Key West en Floride, sont en effet tombés sur une tortue marine enchevêtrée dans des cordes reliant des paquets contenant plus de 800 kg de cocaïne pour une valeur de 53 millions de dollars (soit environ 45 millions d’euros). Les paquets ont probablement été largués par des contrebandiers en fuite sur un bateau. Légèrement blessée au niveau du cou et des nageoires, l’animal a néanmoins pu être libéré. Les garde-côtes ont également enroulé 23 mètres supplémentaires de corde pour empêcher d’autres animaux marins de s’emmêler.

Selon un rapport publié par la Federal Drug Enforcement Administration en octobre, la disponibilité de la cocaïne aux États-Unis est en nette augmentation depuis quelques mois et devrait continuer à augmenter à court terme. Étant donné que la drogue est généralement transportée par bateau depuis la Colombie, le Venezuela et la République dominicaine, la Garde côtière effectue des patrouilles régulières. Plus de 188 000 kilos ont notamment été saisis en 2016.

Ce n’est ici qu’un danger de plus pour les tortues marines, déjà menacées dans une grande majorité par la pollution plastique des océans. Des centaines meurent en effet chaque année après s’être empêtrées dans nos ordures. Celle-ci a eu de la « chance ». Une enquête mondiale couvrant les principaux océans fréquentés par les tortues a notamment révélé que 91 % des tortues enchevêtrées sont généralement retrouvées mortes par mutilation, ou par étouffement. Celles qui survivent sont généralement contraintes de traîner ces déchets jusqu’à la fin de leur vie.

Notons que la cocaïne retrouvée ce jour-là n’était qu’une partie de la saisie : 6 755 kilos de cocaïne et 6 kilos de marijuana ont au total été confisqués par les autorités. Les 24 trafiquants présumés ont également été arrêtés.

Source