La tortue luth établit un record potentiel de plongée profonde

tortue luth
Crédits : jtstewartphoto/istock

Au cœur du Pacifique occidental, dans les eaux paisibles des îles Salomon, une créature majestueuse continue de repousser les limites. En mars de cette année, une tortue luth du Pacifique occidental a en effet réalisé un exploit remarquable en plongeant à une profondeur stupéfiante de 1 344 mètres, établissant ainsi un nouveau record du monde. Ce succès surpasse de 64 mètres le précédent record, selon les archives du Guinness World Records.

Des tortues en eaux profondes

Les tortues luths, également connues sous le nom scientifique Dermochelys coriacea, sont des créatures marines remarquables. Contrairement à d’autres tortues marines qui fréquentent les eaux peu profondes près des côtes, elles passent en effet la majorité de leur vie en haute mer, ne retournant sur la terre ferme que pour nicher. Naturellement, cela complique grandement l’étude de leur comportement et de leurs habitudes de vie particulièrement complexes, car seules les femelles reviennent à terre pour pondre leurs œufs.

Ces reptiles marins se distinguent non seulement par leur taille imposante et leur carapace souple, mais aussi par leur capacité à rester en apnée pendant environ 90 minutes. Cette option leur permet de chasser les méduses, dont elles raffolent, à des profondeurs extrêmes. Mais jusqu’où les tortues luths peuvent-elles plonger précisément ?

 tortue luth
Une tortue luth marquée se dirige vers la mer après avoir niché dans les îles Salomon. CréditsJustine E. Hausheer/TNC

Plus de 1 300 mètres

Pour mieux comprendre leurs déplacements et leurs habitudes de vie en mer, les scientifiques utilisent des études de suivi par satellite. Ces dispositifs permettent de suivre les tortues luths à travers les vastes étendues océaniques, offrant ainsi des informations cruciales sur leurs migrations, leurs trajets alimentaires et leurs comportements sous-marins.

En mars de cette année, une tortue luth du Pacifique occidental a accompli un exploit extraordinaire en battant le record mondial de plongée pour cette espèce. La tortue aurait en effet été documentée plongeant à une profondeur impressionnante de 1 344 mètres, selon l’organisation environnementale The Nature Conservancy. Elle dépasse ainsi de 64 mètres le précédent record établi en 2006 par un autre spécimen.

Des responsables du Guinness Book des records sont en train de collecter les données nécessaires pour valider ou non cette nouvelle performance. Il faudra également que ces dernières soient publiées dans une revue scientifique à comité de lecture.

Ce record témoigne donc une fois de plus de l’incroyable capacité des tortues luths à explorer les abysses océaniques. En raison de leur statut de conservation critique, avec seulement environ 1 400 adultes reproducteurs estimés à l’échelle mondiale, chaque observation et chaque exploit enregistré revêt également une importance capitale pour la préservation de cette espèce emblématique.