in

Une tortue géante capturée en vidéo chassant un oiseau, une première

Crédits : Anna Zora, Fondation de l'île Frégate

Il y a quelques semaines, une tortue géante évoluant aux Seychelles a traqué, tué et avalé tout entier un jeune oiseau. Ce type de comportement, qui n’avait jamais été documenté jusqu’à présent, est décrit dans une étude publiée dans Current Biology.

Elle s’avance lentement devant une sterne (Anous tenuirostris) perchée sur une bûche, lui attrape la tête avant de l’avaler. Elle, c’est une tortue géante des Seychelles femelle adulte (Aldabrachelys gigantea). L’événement s’est produit le 30 juillet 2020, en fin d’après-midi, sur l’île Frégate, située dans l’océan Indien à plusieurs centaines de kilomètres au nord-est de Madagascar.

La vidéo de la rencontre, filmée par Anna Zora, responsable adjointe de la conservation et de la durabilité sur l’île, peut être un peu troublante. Après tout, ces reptiles étaient jusqu’à présent considérés comme herbivores. On pense d’ailleurs que leurs régimes végétariens ont façonné leurs écosystèmes. Certaines consomment parfois des coquilles d’escargots, ou des os d’oiseaux morts, de chèvres et même d’autres tortues. Et si, en réalité, ces tortues géantes complétaient leur alimentation avec de la chair fraîche, de temps en temps ?

Plusieurs cas rapportés, mais rien de concret

Le comportement semble effectivement conscient, en témoigne l’approche de la tortue. « Elle regarde directement la sterne et marche délibérément vers elle, non sans une certaine méfiance », explique le biologiste de l’Université de Cambridge, Justin Gerlach, dans un communiqué. « C’était très, très étrange et totalement différent du comportement normal d’une tortue ».

D’après le biologiste, certains cas de tortues consommant des oiseaux et d’autres animaux ont été rapportés dans le passé, mais jusqu’à présent, aucun n’étaient entièrement documentés. Il a donc toujours été impossible de dire si la tortue avait directement tué l’animal, ou si elle venait de « s’asseoir » dessus et de le trouver « commodément écrasé ».

Comme le souligne en effet James Gibbs, herpétologiste à l’Université d’État de New York et aux Galápagos Conservancy, ces reptiles ont développé une curieuse relation avec les oiseaux.

«Les tortues se dressent parfois et étendent tous leurs membres pour que les pinsons viennent leur débarrasser des tiques», explique-t-il. «J’ai entendu dire, au fil des ans, que certaines tortues tombaient et aplatissaient les oiseaux, pour finalement les manger. Mais ce n’étaient que des anecdotes, et après avoir passé de très nombreuses années là-bas, je ne l’ai jamais vu moi-même».

De nombreuses questions soulevées

Ce comportement serait donc très rare, fruit d’une combinaison inhabituelle de plusieurs circonstances. «Pour qu’une tortue chasse avec succès, elle devra être plus rapide que sa proie, ce qui limite les possibilités», souligne Justin Gerlach. «Si la jeune sterne s’était enfuie, elle se serait enfuie facilement, mais c’est une espèce qui niche dans les arbres, donc en ce qui la concerne, le sol est un endroit dangereux».

Bien qu’il soit rare, ce comportement soulève tout de même plusieurs questions. Combien de tortues opèrent de cette manière ? Est-ce quelques-unes ou une grande partie de la population ? Et à quelle fréquence ? Est-ce juste une variation savoureuse de leur menu ou en tirent-elles quelque chose d’important ?