in

Top 10 des lieux où les animaux sont rois !

Crédits : designerpoint / Pixabay

Voici quelques exemples de lieux où des animaux vivent encore à l’état sauvage, entourés d’humains. Car en effet, certains lieux sur Terre, généralement des îles, sont occupés principalement par des animaux qui vivent seuls en paix. 

1. Aoshima, « l’île aux chats »

Les chats sauvages règnent sur l’île japonaise d’Aoshima, au sud du Japon. Ils sont six fois plus nombreux que les humains. Plus de 170 félins résident sur cette île qui ne compte qu’une trentaine d’habitants. À l’origine, des chats avaient été amenés en nombre pour lutter contre une invasion de souris dans cet ancien village de pêcheurs. Depuis ils se sont encore plus multipliés.

Source : theatlantic

2. Cape cross en Namibie

Cape Cross, aussi appelée la côte des squelettes, abrite la plus importante des 15 colonies d’otaries à fourrure de Namibie qui totalisent 6,6 millions d’individus. Cette colonie peut compter quelque 100 000 membres.

Source : wikimedia
Source : wikimedia

3. L’île aux serpents du Brésil

L’île de Queimada Grande est une île brésilienne qui se situe à environ 35 kilomètres des côtes de Sao Paulo. Elle est inhabitée et son accès est strictement réservé aux scientifiques car elle est infestée de Jaraca-ilhoa, l’espèce de serpent la plus mortelle au monde. Son venin est capable de faire fondre la chair humaine. L’île compterait entre 3000 et 4000 serpents.

 

4. Big Major Cay

Big Major Cay, ou l’île aux cochons des Bahamas est une île paradisiaque, à l’eau claire et aux plages de sable blanc. Toutefois, elle n’est pas habitée par les humains, car des cochons en ont pris possession depuis des années. Ils ont été introduits par des marins de passage qui comptaient en faire une réserve de nourriture mais ils ne sont jamais revenus. Depuis, les cochons se sont développés en nombre et ont appris à nager pour récupérer la nourriture qu’ils trouvent dans l’eau.

Source : vegactu.com
Source : vegactu.com

5. Les îles Christmas

Chaque année durant la saison des pluies, des dizaines de millions de crabes terrestres rouges migrent vers les plages de l’île australienne pour y pondre leurs oeufs. Les 1400 habitants doivent alors s’adapter en fermant les routes et les rues pour ne pas risquer de les blesser.

Source : photomonde.fr
Source : photomonde.fr