in

Tokyo : zombies, horreur et réalité virtuelle !

Crédits : Capture vidéo

La capitale nippone semble décidément conquise par la réalité virtuelle. Après l’ouverture d’un centre dédié à cette technologie, voici l’arrivée de deux attractions à sensations : un jeu de tir où les zombies sont les cibles ainsi qu’une maison de l’horreur.

L’éditeur de jeux vidéo Namco Bandai a ouvert le 15 avril 2016 un centre de réalité virtuelle baptisé VR Zone : Project I can. Celui-ci est d’ailleurs éphémère puisqu’il fermera ses portes à la mi-octobre de cette année. Cet établissement prouve que Tokyo désire être la ville tendance et à la pointe d’une mode totalement calquée sur la réalité virtuelle.

Dans le cas où les activités proposées dans ce centre, situé dans le quartier d’Odaiba, ne conviendraient pas à certains amateurs, ces derniers pourront se rabattre sur deux attractions qui verront bientôt le jour, plus précisément dès cet été au Sega Tokyo Joypolis, une gigantesque salle de jeux active (toujours à Odaiba) depuis 1996.

La première de ces attractions s’intitule Zero Latency, un jeu développé par une société australienne du même nom, en collaboration avec Alienware, la division gaming de la société Dell. Des équipes composées de 6 joueurs portant un casque VR, une arme et un sac à dos, évolueront dans une salle dont les dimensions seront les mêmes que le monde virtuel du jeu. Les prochaines semaines devront apporter plus de détails concernant les tarifs d’accès et le jeu en lui-même, bien que les images qui nous ont été données de voir laissent penser à une atmosphère « à la Resident Evil ».

圖1
Crédits : Capture vidéo

La seconde attraction a été baptisée VR ikiningyō no ma (la salle des poupées vivantes) et a été développée au Japon. Le décor vous plongera dans un temple abandonné au passé effrayant. L’image ci-dessous est la seule disponible et n’est pas très rassurante, tandis que le jeu se jouera à plusieurs (jusqu’à 8 joueurs) pour un prix de 5 euros (600 yens).

En revanche, il existe une vidéo d’explications concernant le jeu Zero Latency :

Sources : Nippon ConnectionJapan Trends

Crédit images : Kawaii France