in

Quand des milliers d’araignées recouvrent un champ entier de leurs toiles en Nouvelle-Zélande

Crédits : Capture vidéo

Un champ de la réserve de Gordon Spratt, dans la banlieue de Papamoa en Nouvelle-Zélande, s’est vu être entièrement recouvert de voiles de soie produites par ce qui semblait être des milliers de petites araignées.

Le dimanche 16 avril dernier, Tracey Maris, en visite dans un parc de la réserve Gordon Spratt, en Nouvelle-Zélande, a assisté à un spectacle étonnant qu’elle a capturé en vidéo (à visionner en fin d’article). Il s’agissait d’un champ entièrement recouvert de toiles d’araignées sur environ 30 mètres de long et 2 à 3 mètres de large comme le rapporte The New Zealand Herald.

Dans un premier temps, Tracey Maris et sa famille pensaient que ces toiles étaient inoccupées et ils se sont approchés de plus près. Une fois au cœur du champ, ils ont remarqué « de petites choses noires », des araignées par milliers sur toutes les surfaces des toiles. « Alors, comme tout le monde, nous avons crié très fort », s’amuse Tracey Maris au quotidien néo-zélandais.

Selon Thomas Scheibel, chef du Département des Biomatériaux à l’Université de Bayreuth en Allemagne, cette couverture soyeuse semble être faite de « sheet web », à savoir des toiles qui ne sont pas composées d’un seul type de soie, « mais de plusieurs soies aux propriétés différentes » tissées par les membres des familles d’araignées.

La plus grande des espèces d’araignées qui tissent ce type de toiles en Nouvelle-Zélande est la cambridgea foliata. « Mais il est impossible de dire quelle espèce d’araignée a tissé les toiles que l’on voit dans la vidéo », note Thomas Scheibel. « Toutefois, il est probable que toutes les toiles dans la vidéo ont été faites par la même espèce, probablement plusieurs milliers de spécimens ».

Quelques heures après le tournage de cette vidéo, les toiles avaient toutes disparu, un chien s’étant chargé de courir à travers le champ et un orage ayant terminé le travail le soir même.