in

Pourquoi le Time a nommé Elon Musk personnalité de l’année

Crédits : Time Magazine

Ce lundi, on a appris qu’Elon Musk, le fondateur et PDG de SpaceX, a été nommé personnalité de l’année par le Time Magazine. Les journalistes évoquent un « marqueur d’influence » hors-norme et relatent les différents exploits réalisés par ses sociétés au cours de l’année 2021.

Clown et génie, « edgelord » (individu dont l’attitude et les discours sont perçus comme excentriques dans le but de se démarquer, NDLR), visionnaire, industriel et showman… Le Time évoque un hybride fou de Thomas Edison, PT Barnum, Andrew Carnegie et du Doctor Manhattan de Watchmen. Alors que SpaceX domine le marché spatial américain, la société Tesla (désormais évaluée à plus de mille milliards de dollars) contrôle les deux tiers du marché des véhicules électriques.

Avec une valeur nette de plus de 250 milliards de dollars, ces réalisations ont fait de Musk le citoyen privé le plus riche de l’histoire, du moins sur le papier. Et n’oublions pas non plus son emprise sur Wall Street qui semble « trembler » à chacun de ses tweets.

« La personne de l’année est un marqueur d’influence, et peu d’individus ont eu plus d’influence que Musk sur la vie sur Terre« , a déclaré Edward Felsenthal, rédacteur en chef et PDG de Time, dans un communiqué. « En 2021, Musk est devenu non seulement la personne la plus riche du monde, mais aussi peut-être l’exemple le plus riche d’un changement massif dans notre société. »

D’escroc-fou à pilier de l’industrie

Parmi les réalisations notables d’Elon Musk cette année, citons l’atterrissage réussi de l’un des prototypes Starship qui vise à envoyer des humains vers la Lune, Mars et au-delà ou encore le maintien de l’accès à la Station Spatiale internationale depuis les États-Unis grâce à la capsule Crew Dragon de SpaceX et la fusée Falcon 9. En avril, SpaceX a également remporté le contrat de la NASA pour envoyer des astronautes américains sur la Lune pour la première fois depuis 1972 dans le cadre du programme Artemis.

Le Time rappelle également, entre autres projets, le lancement de la mission entièrement civile Inspiration4, à vocation caritative.

Combien laisseront une marque sur le monde pour leurs contributions plutôt que leurs crimes ? « Il y a quelques années à peine, on s’est moqué de Musk comme d’un escroc fou sur le point de faire faillite« , peut-on lire encore en description. « Aujourd’hui, ce timide Sud-Africain Asperger qui a échappé à une enfance brutale et surmonté une tragédie personnelle fait plier les gouvernements et l’industrie à la force de son ambition« .

Vous pouvez lire la couverture complète du Time sur ce lien. Elon Musk y revient notamment sur ses ambitions martiennes.

elon musk time personnalité
Crédits : Mark Mahaney pour TIME

La sélection de Musk en tant que personnalité de l’année par Time ne sera évidemment pas universellement saluée. L’entrepreneur milliardaire a notamment été vivement critiqué l’année dernière pour la réouverture d’une usine Tesla contre les conseils de santé publique pendant la pandémie ou encore pour le déploiement de sa mégaconstellation Starlink susceptible d’interférer avec les observations astronomiques.

Qu’on l’aime ou qu’on le déteste, Elon Musk ne laisse pas indifférent.