in

Thomas Pesquet veut aller sur la Lune, avec les américains ?

Crédits : Wikimedia Commons

L’astronaute français Thomas Pesquet a déjà passé 200 jours dans l’espace, à bord de l’ISS. Mais l’ingénieur aéronautique voit plus grand, et vise désormais la Lune.

Ancien pilote de ligne, l’astronaute Thomas Pesquet est devenu le 17 novembre 2016 le dixième Français à se rendre dans l’espace. Resté à bord de l’ISS jusqu’au 2 juin 2017, l’ingénieur aura mené une centaine d’expériences à bord de la station, mais aussi effectué deux sorties extravéhiculaires de six heures pour des missions de maintenance. Une expérience incroyable pour le Français, qui n’a jamais caché son intention de vouloir retourner dans l’espace. À bord de l’ISS, oui, mais aussi – pourquoi pas – au-delà.

Objectif Lune

En marge de la 53e édition du Salon de l’aéronautique et de l’espace du Bourget, qui se tient actuellement au parc des Expositions du Bourget, l’astronaute français Thomas Pesquet a en effet exprimé son intérêt pour notre satellite. « J’aimerais bien aller sur la Lune car c’est vraiment un autre monde, a-t-il déclaré. La station spatiale internationale, c’est déjà un peu un autre monde mais cela reste proche. La Lune, c’est complètement dingue, il n’y a pas de vie, c’est complètement différent ».

Il y a quelques mois, le Français avait déjà évoqué son envie de poser les pieds sur Mars. Mais avec la récente confirmation de la mission américaine Artemis, l’astronaute semble désormais vouloir se concentrer sur un projet à plus court terme. Plus réalisable, du moins. On rappelle en effet que la NASA, pressée par le président Trump, prévoit de reposer les pieds sur la Lune en 2024. Avant, pourquoi pas, une future mission sur Mars au début des années 2030. Un calendrier qui reste malgré tout très ambitieux.

Thomas pesquet
Thomas Pesquet tenant une photo de son collègue de l’ESA, Tim Peake, tenant une photo de ses collègues astronautes de l’ESA. Crédits : Wikipédia

Concernant à plus court terme un retour à bord de l’ISS, la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Frédérique Vidal, a exprimé sur Twitter le 23 janvier dernier que celui-ci pourrait avoir lieu avant 2024. Une date pourrait être prochainement fixée avec les partenaires de l’ESA, et avec l’aval de la NASA.

On rappelle également, dans l’actualité aérospatiale française, que nous devrions normalement accompagner la Chine sur la Lune d’ici peu. À l’occasion de la récente visite d’État dans l’hexagone du président chinois Xi Jinping, Jean-Yves Le Gall, président du CNES, et Zhang Jianhua, vice-administrateur de l’Agence spatiale chinoise (CNSA), se sont en effet mis d’accord pour que la France participe à la mission de récolte d’échantillons lunaires, Chang’e 6. Celle-ci devrait être lancée en 2023-2024.

Source

Articles liés :

Biographie : Thomas Pesquet (1978), la star française de l’espace

Revivez le voyage de Thomas Pesquet en réalité virtuelle

Les « petits soucis » quotidiens de Thomas Pesquet à bord de l’ISS

Thomas Pesquet veut aller sur la Lune, avec les américains ?
noté 5 - 1 vote[s]