in

ISS : Thomas Pesquet sera le commandant de la prochaine mission

Crédits : Thomas Pesquet / Instagram

Le spationaute français Thomas Pesquet rejoindra la Station spatiale internationale (ISS) une seconde fois au printemps 2021 au poste de commandant. C’est la première fois qu’un spationaute Français dirigera une mission spatiale.

Ancien pilote de ligne, Thomas Pesquet (43 ans) est devenu le 17 novembre 2016 le dixième Français à se rendre dans l’espace. Au cours de son séjour, le spationaute a mené une centaine d’expériences pour le compte de l’ESA, le CNES et la NASA. Il compte également deux sorties extravéhiculaires (EVA) de six heures à son actif. Mais ce n’était qu’un début.

Depuis son retour sur Terre, Thomas Pesquet n’avait en effet jamais caché son envie de rejoindre à nouveau l’ISS. D’ailleurs, nous savons que la Lune ou la planète Mars le titillent également.

Une seconde mission au poste de commandant pour Thomas Pesquet

Son vœu sera prochainement exaucé. Ce retour, initialement programmé en 2024, est avancé au 22 avril prochain. Et surprise : il vient d’être promu commandant ! L’annonce a été faite ce mardi lors d’une conférence de presse.

C’est une première pour un Français et seulement la troisième fois qu’un astronaute européen dirige une telle opération. “Je suis très honoré et heureux de me voir offrir le commandement de la Station pour ma seconde mission“, a réagi le spationaute français sur Twitter.

Concrètement, le Français devra “assurer la gestion du quotidien, faciliter le travail de l’équipage, et en situation d’urgence, prendre les décisions – même si tout le monde est parfaitement formé et sait ce qu’il doit faire“, a détaillé l’ESA lors de sa conférence de presse.

thomas pesquet
Thomas Pesquet au centre d’entraînement de l’ESA. Crédits : NASA – B. Stafford

Capsule Dragon

À noter que ce nouveau voyage se fera à bord d’une capsule SpaceX, dans le cadre de la mission Crew-2. Lors de son premier séjour, le français avait intégré une capsule russe Soyouz. Thomas Pesquet deviendra alors le premier astronaute de l’ESA à voler à bord de l’un de ces vaisseaux lancé sur une fusée Falcon 9 depuis la Floride, aux États-Unis.

Pour cette mission baptisée Alpha, du nom de l’étoile Alpha Centauri, la plus proche du Soleil, il accompagnera les astronautes de la NASA Shane Kimbrough et Megan McArthur, ainsi que l’astronaute de la JAXA (Japan Aerospace Exploration Agency) Akihiko Hoshide.

À leur arrivée, ils remplaceront l’équipage actuel de la mission Crew-1, déjà pilotée par SpaceX en novembre dernier. Celle-ci intègre le Commandant Michael Hopkins, le pilote Victor J. Glover, ainsi que les spécialistes de mission Soichi Noguchi et Shannon Walker.