in

La thalassothérapie, véritable bienfait pour le corps ?

Crédits : iStock

Alors que la thalassothérapie semble être en pleine croissance en France, force est de constater qu’aucune étude scientifique n’en a étudié les prétendus effets. Les différents centres proposant ce soin promettent de nombreux bienfaits pour le corps humain.

La thalassothérapie est une utilisation combinée, dans un but préventif, des bienfaits du milieu marin. Se déroulant sous surveillance médicale, ces soins sont généralement prodigués en cas de stress, de fatigue ou d’insomnie, de rhumatismes dégénératifs, de douleurs vertébrales ou encore de certaines affections dermatologiques.

Ce genre de thérapie revient régulièrement dans les médias. Dernièrement, les thermes d’Enghien-les-Bains (Val-d’Oise) ont dévoilé une nouvelle cure spécialement conçue pour éliminer les métaux lourds, une première en France. Dans notre pays, la thalassothérapie progresse en termes d’activité et un sondage indique que les Français sont 92 % à estimer que les soins à l’eau de mer sont bénéfiques pour la santé. Environ 400 000 personnes font une cure chaque année en France.

Cependant, il n’existe aucune véritable étude ayant confirmé les bienfaits de ce genre de soins. Les seules données existantes sur le sujet sont issues des résultats collectés par les médecins officiant dans les centres de thalassothérapie.

Interrogé par Science & Vie, le directeur du centre de La Baule (Loire-Atlantique), le cardiologue Yves Treguer, explique que les boues marines ont des propriétés anti-inflammatoires. Quant à la chaleur de l’eau de mer (ainsi que son action mécanique), les bienfaits sont nombreux : augmentation du nombre de globules rouges, meilleure fixation du calcium osseux, ou encore amélioration de la mobilité articulaire et des flux veineux et artériel.

Le centre de Roscoff (Finistère) a effectué un sondage auprès de 120 clients ayant tout juste réalisé une cure d’au moins une semaine. Selon les résultats, 40 % des sondés estimaient être fatigués à leur arrivée au centre alors que 22 % déclaraient l’être à la sortie, un taux quasiment identique pour les personnes interrogées trois mois après la cure. Les sondés ont évalué sur une échelle de 1 à 10 leurs douleurs circulatoires, musculaires et articulaires et celles-ci auraient baissé d’un point, même six mois après la cure. Une baisse a également été constatée en ce qui concerne la prise de médicaments.

Si tous ces résultats sont basés sur les impressions des clients, cela ne représente pas le même poids qu’une étude sérieuse réalisée sur le sujet. Peut-être qu’à l’avenir, une étude verra le jour mais, en attendant, il faudra se contenter de se dire qu’une cure dans un centre de thalassothérapie permet un repos dans un endroit calme loin du stress, où l’on sert une nourriture saine et équilibrée, tout en recevant des soins qui font du bien !

Sources : Science & VieRTBFInfo Travel