in

Tesla commence à partager ses superchargeurs aux autres véhicules

Crédits : Blomst/Pixabay

Aux Pays-Bas, Tesla vient de lancer un nouveau programme pilote permettant à dix de ses superchargeurs de recharger des véhicules électriques non Tesla. Pour accéder à ces infrastructures, il est conseillé aux conducteurs intéressés de télécharger l’application mobile de la société.

Pilotée par Elon Musk, la société Tesla propose plus de 25 000 superchargeurs à travers le monde répartis dans plus de 2 100 stations (ou hubs). Jusqu’à présent, ces bornes n’étaient en revanche disponibles que pour les véhicules de la marque. Il y a quelques jours, Musk a finalement annoncé sur Twitter le début d’un programme de partage aux Pays-Bas aux autres véhicules électriques.

« Notre ambition a toujours été d’ouvrir le réseau de superchargeurs aux véhicules électriques non Tesla et, ce faisant, d’encourager davantage de conducteurs à passer à l’électrique« , peut-on lire dans un communiqué. « Cette décision soutient directement notre mission d’accélérer la transition du monde vers l’énergie durable« .

Les superchargeurs disponibles pour les non Tesla aux Pays-Bas sont ceux de Sassenheim, Apeldoorn Oost, Meerkerk, Hengelo, Tilburg, Duiven, Breukelen, Naarden, Eemnes et Zwolle.

Pour lancer une session de charge, les conducteurs non Tesla auraient simplement besoin d’ouvrir l’application mobile Tesla (version 4.2.3 ou supérieure), de sélectionner « Charger votre non-Tesla », de trouver un emplacement de superchargeur, d’ajouter un mode de paiement, de connecter leur voiture au superchargeur et de sélectionner « Démarrer Mise en charge ».

tesla
Crédits : ElasticComputeFarm/Pixabay

Uniquement les véhicules compatibles CCS

Si ce programme pilote profite désormais aux propriétaires non-Tesla, les propriétaires de modèles S, 3, X et Y bénéficieront toujours des prix les plus bas disponibles pour le réseau de suralimentation, selon la société. Cela étant dit, il est conseillé aux propriétaires non-Tesla de s’inscrire à un service d’abonnement de manière à réduire ces frais de suralimentation.

« Le prix de recharge facturé aux propriétaires non-Tesla comprend les coûts supplémentaires associés à la recharge d’un grand nombre de voitures différentes qui sont conçues pour rendre les emplacements adaptés aux voitures d’autres marques« , justifie Tesla. « Les coûts varient selon l’emplacement. Vous pouvez consulter les prix de recharge dans l’application. Le prix du kWh pour la recharge peut être réduit en souscrivant un abonnement à la recharge« .

Enfin, ce programme pilote est uniquement accessible pour les véhicules compatibles CCS. Le CCS (ou Combined Charging System) est en quelque sorte la « prise USB du monde de la voiture électrique », mais tous les véhicules ne le proposent pas. Si tel est le cas, Tesla a récemment lancé un adaptateur CCS à 190 dollars US pour ses modèles S et X. Le modèle 3 est quant à lui déjà compatible.

La marque surveillera le flux de non-Tesla sur ces différents sites et prendra en considération les retours d’expérience. En fonction de ces résultats, d’autres bornes pourraient être concernées à l’avenir dans d’autres pays.