in

Tesla et son étonnante idée de développer des “lasers essuie-glaces”

Crédits : Dibjo / Pixabay

Nous en avions déjà eu la preuve depuis longtemps, Tesla n’est pas un constructeur automobile comme les autres. Récemment, la marque a vu un de ses brevets approuvé. Ce dernier est relatif à un concept de lasers, en lieu et place des essuie-glaces sur les véhicules. Rien n’assure que ce concept sera bien appliqué dans la vraie vie, mais rien n’est impossible.

Un système de nettoyage par laser

Récemment, nous évoquions le fait que Tesla a l’intention de devenir un fournisseur d’électricité aux États-Unis. Toutefois, cette marque reste avant tout un constructeur automobile et les nouvelles ne manquent pas à ce sujet. En effet, le site Electrek dit avoir découvert – dans un article du 8 septembre 2021 – un étonnant brevet que Tesla a déposé en fin d’année 2019. Or, le constructeur viendrait d’en recevoir la validation. La technologie dont il est question dans ce document – disponible sur le site de l’USPTO – est plutôt surprenante.

Il s’agit d’un système de nettoyage par laser à destination des pare-brise, mais également des installations photovoltaïques sur les véhicules. Autrement dit, il est clairement question d’une alternative aux essuie-glaces traditionnels. Pour l’instant, il s’agit d’un simple concept à l’étude, mais sait-on jamais, celui-ci pourrait bien devenir réalité dans un avenir plus ou moins proche. Rappelons tout de même que le constructeur a souvent des idées assez farfelues, qui parfois sont réellement appliquées.

essuie-glace tesla laser
Crédits : Tesla/USPTO
essuie-glace tesla laser 2
Crédits : Tesla/USPTO

Seulement pour les véhicules ?

À propos du système de nettoyage que le brevet décrit, les rayons laser auraient la mission d’irradier une zone sale afin de la rendre propre. Une détection précise permettrait de cibler les particules à éliminer. Par ailleurs, il se pourrait que le système embarque un réseau neuronal, comme c’est le cas des actuels essuie-glaces de la marque. En effet, Tesla a déjà remplacé les capteurs d’humidité pour une IA et n’a donc pas attendu le brevetage de cette technologie laser.

Tesla donne à penser que le système pourrait rendre service ailleurs. Par exemple, il pourrait s’agir de nettoyer les fameuses tuiles Solar Roof équipant les maisons. Par ailleurs, le fait que les prototypes de Cybertruck et de Roadster dévoilés par la marque ne comportent pas d’essuie-glaces classiques laisse penser que le brevet concerne une technologie qui pourrait réellement voir le jour.

essuie-glace tesla laser 3
Crédits : Tesla/USPTO

En attendant, Tesla travaille sur tous les fronts. Il y a quelques semaines, le constructeur avait présenté un robot humanoïde – le TeslaBot – dont la mission est d’appuyer l’humain au travail. Il pourrait même s’agit d’un remplacement au niveau des tâches les plus répétitives et dangereuses.