in

Tesla annonce l’arrivée de super-chargeurs nouvelle génération !

Crédits : Flickr / Jakob Härter

Le premier exemplaire de la troisième génération de super-chargeurs destinés aux voitures Tesla vient d’être installé. Or, Elon Musk a promis un temps de recharge plus réduit que celui de n’importe quel autre véhicule électrique ! Par ailleurs, les super-chargeurs existants feront l’objet d’améliorations.

Une promesse séduisante

Dans une publication du 6 mars 2019, Tesla a rappelé l’existence de plus de 12 000 super-chargeurs disséminés en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. La marque s’est également vantée d’une couverture à 99 % de la population des États-Unis, et du franchissement de la barre des 90 % concernant la Chine.

Selon Tesla, il est impératif de réduire le temps de recharge des véhicules électriques afin d’encourager leur adoption par la population. Par la même occasion, cela permettrait d’accélérer une partie de la transition écologique. Ainsi, la troisième version du super-chargeur Tesla – le V3 Supercharging – a été présentée. Ce dernier promet un temps de recharge deux fois moins conséquent que les super-chargeurs actuels et surtout, un temps record inégalé par les autres fabricants selon Tesla. Le communiqué évoque un « temps de charge typique d’environ 15 minutes ».

Il est question d’un pic de chargement à 250 kW donnant un ratio temps de charge/nombre de kilomètres parcourus très intéressant : 120 km d’autonomie pour cinq petites minutes de recharge. Par ailleurs, Tesla a annoncé une vitesse de recharge constante, et ce peu importe le nombre de véhicules branchés sur le super-chargeur.

Crédits : capture YouTube/Tesla

Une amélioration des chargeurs existants

L’installation du premier V3 Supercharging (version bêta) à San Francisco est la première étape vers l’apparition d’une version non-bêta, dont les travaux débuteront en avril 2019. Si ces premières installations en appellent d’autres, Tesla a annoncé vouloir améliorer l’intégralité des chargeurs existants. Ainsi, les chargeurs de seconde génération – les V2 Superchargers – verront progressivement leur taux de charge passer de 120 kW à 145 kW.

Tesla a plus d’un tour dans son sac, comme le prouve l’annonce de l’apparition prochaine d’une nouvelle fonctionnalité. Baptisée On-Route Battery Varmup, celle-ci devrait permettre de réduire de 25 % le temps de chargement des voitures sur les chargeurs existants. Le secret ? Ajuster de façon automatique la température de la batterie à une température idéale, dès lors que le véhicule s’approche d’un super-chargeur.

Tesla a récemment annoncé vouloir fermer ses points de vente physique pour vendre ses voitures uniquement en ligne, ce qui a inquiété les amateurs de la marque. En revanche, ceux-ci ont sûrement été rassurés par l’annonce de l’ouverture avant l’été d’une Gigafactory à Shanghai (Chine) et la présentation du Model Y ce 14 mars 2019.

Sources : Interesting EngineeringSiècle Digital

Articles liés :

Véhicules polluants : Elon Musk rappelle que les brevets de Tesla ont été rendus publics

Les voitures Tesla vont bientôt pouvoir « surveiller » leur environnement

Ce concours de piratage propose de hacker une Tesla Model 3 !