in

Grâce à ce cliché, on se rend vraiment compte de la distance entre la Terre et la Lune !

Cette image composite couleur de la Terre et de la Lune est faite à partir des données capturées par l'instrument MapCam d'OSIRIS-REx le 2 octobre 2017, lorsque le vaisseau spatial était à environ 3.120.000 miles (5.120.000 km) de la Terre. Crédit d'image: NASA / Goddard / OSIRIS-REx Team / Université d'Arizona.

Le 2 octobre 2017, dix jours seulement après avoir effectué une manœuvre d’assistance gravitationnelle, le satellite OSIRIS-REx de la NASA pointait sa caméra vers la Terre pour capturer cette image à couper le souffle de notre planète et de son satellite naturel, la Lune. De quoi se sentir tout petit.

OSIRIS-REx est une mission de la NASA qui vise à explorer un astéroïde proche de la Terre, appelé Bennu (anciennement 1999 RQ36), pour en recueillir un échantillon afin de le renvoyer sur Terre. L’objectif visé par les astronomes est ici un morceau de roche riche en carbone qui pourrait contenir des matériaux organiques ou des précurseurs moléculaires. Ainsi, OSIRIS-REx pourrait en un sens nous permettre de comprendre d’où nous venons, les astéroïdes étant des vestiges de la formation de notre système solaire.

Pour arriver jusqu’à Bennu, le vaisseau spatial doit d’abord quitter le plan de l’orbite terrestre, et correspondre avec l’inclinaison orbitale de sa cible. C’est pourquoi le 22 septembre 2017, la sonde s’est approchée de notre planète pour une assistance gravitationnelle, survolant son hémisphère sud, passant à moins de 17 237 km au-dessus de l’Antarctique. Quelques jours plus tard, le 2 octobre, l’instrument MapCam d’OSIRIS-REx capturait les données permettant de reconstruire cette image composite de la Terre et de la Lune. La sonde spatiale se trouvait alors à environ 5 420 000 km de la Lune et 5 120 000 km de la Terre – soit approximativement 13 fois la distance de séparation entre la Terre et la Lune.

Cette image composite de la Terre et de la Lune est faite à partir des données capturées par l’instrument MapCam d’OSIRIS-REx le 2 octobre 2017, lorsque le vaisseau spatial était à environ 5 120 000 km de la Terre. Crédits : NASA/ Goddard / OSIRIS-REx Team/Université d’Arizona.

Rappelons que le satellite OSIRIS-Rex a été lancé avec succès le 8 septembre 2016, et qu’il devrait atteindre Bennu en 2018. Les échantillons ne sont pas attendus sur Terre avant 2023.

Source