in

Terre : le jour et la nuit réunis sur une même photo

Crédits : Christina H. Koch / Twitter

Une photo incroyable de la Terre prise depuis la Station spatiale internationale (ISS) donne un aperçu unique d’un phénomène rarement observé depuis l’espace.

Le passage du jour à la nuit – ou inversement – est un phénomène que nous expérimentons tous les jours. Mais à quoi ressemble ce “passage de témoin” depuis l’espace ? Il y a quelques jours, l’astronaute de la NASA Christina H. Koch, actuellement à bord de la Station spatiale internationale (ISS) nous a gratifiés d’une image étonnante. Tandis que l’obscurité règne sur une moitié de la Terre, l’autre semble briller sous le Soleil. Une observation rare pour l’ISS, qui ne gravite généralement pas autour de ce point de transition jour/nuit (appelé le terminateur, ou zone crépusculaire).

« Quelques fois par an, l’orbite de @Space_Station s’aligne sur la ligne d’ombre jour/nuit sur la Terre », a tweeté Christina H. Koch. On rappelle que l’astronaute fait actuellement partie de l’expédition 59 qui a débarqué dans la Station spatiale internationale en mars 2019. Elle y restera pour l’expédition 60 jusqu’au mois d’avril prochain. Établissant au passage le record du temps passé à bord de la station pour une femme astronaute.

En avril dernier, la NASA avait également partagé un autre point de vue, alors que l’ISS traversait la zone crépusculaire au-dessus du golfe de Guinée, sur la côte médiane de l’Afrique, à 400 kilomètres d’altitude :

Terre
La Station spatiale internationale traverse le terminateur le 25 avril dernier. Crédits : NASA

Dans l’actualité de l’ISS

Notons que suite à une mission de quelques jours amarrée à la Station spatiale internationale, la Crew Dragon de SpaceX devrait redescendre sur Terre ce lundi. La libération de la capsule devrait normalement être diffusée sur le site de la NASA à partir de 19 h (heure de Paris). Les astronautes profiteront du retour de la capsule pour renvoyer sur Terre plusieurs résultats d’expériences récemment menées à bord de la station. Dont une sur la réponse du système immunitaire à l’apesanteur. Ces recherches seront ensuite distribuées à plusieurs laboratoires pour analyses.

On rappelle que la Station spatiale internationale (ISS) est actuellement la seule station opérationnelle en orbite. Mais après une vingtaine d’années à faire le tour de notre planète, la retraite approche. Et c’est une station chinoise qui va lui succéder. Une réplique du module de base de la future station “Tiangong” (Palais céleste) a d’ailleurs été présentée lors du Salon d’aéronautique et d’aérospatial tenu il y a quelques mois à Zhuhai.

Source

Articles liés :

Sur Terre, une nouvelle découverte relance la possibilité de vie passée sur Mars

L’eau de la Terre et celle de la Lune pourraient avoir la même origine

Découverte de 18 exoplanètes semblables à la Terre