in

Une tempête monstrueuse bat des records au large de l’Alaska

Crédits : WikiImages / Pixabay

Depuis quelques jours, la Mer de Bering connaît une agitation tumultueuse. L’ex typhon Nuri qui avait atteint la catégorie maximale de 5/5 entre le 31 octobre et le 6 novembre s’est de nouveau renforcé ces derniers jours. Il est ainsi devenu la dépression extra-tropicale la plus creuse jamais observée sur la zone.

Au cours de sa progression sur le nord-ouest de l’océan Pacifique, le typhon Nuri s’était déjà creusé considérablement, sa pression tombant à 907 hPa début novembre. Il s’était ensuite rapidement affaibli en remontant vers le Nord, mais à la surprise, le système dépressionnaire s’est de nouveau renforcé les 7 et 8 novembre, sa pression redescendant à 924 hPa. Il devient ainsi de la dépression extra-tropicale la plus creuse jamais observée sur la zone et il faut remonter à décembre 1975 et octobre 1977 pour retrouver des phénomènes d’une telle ampleur avec respectivement 925 et 926 hPa.

Cette tempête monstrueuse engendre actuellement des vagues de près de 15 mètres qui pourraient causer des inondations et l’érosion des côtes de l’Alaska. La chaîne des îles Aléoutiennes est déjà frappée par des vents atteignant les 160 km/h et des pluies diluviennes. Les conséquences de Nuri devraient également se faire sentir jusqu’aux États-Unis où une déviation du courant jet produira la première importante invasion d’air polaire de l’hiver.

Sources : AccuWeather, NOAA