in

Taxi volant : l’UE donne le feu vert à Volocopter !

Crédits : capture YouTube / Volocopter

Deux ans après sa toute première démonstration, Volocopter vient de recevoir l’approbation de l’Union Européenne. Autrement dit, l’UE reconnaît que les processus de développement et de construction des taxis volants de cette société ont un niveau acceptable.

La société Volocopter enfin récompensée

En octobre 2017, nous évoquions le premier vol d’essai du tout premier taxi volant à Dubaï. Il s’agissait du 2X, un aéronef entièrement électrique et autonome mis au point par la société allemande Volocopter. Silencieux grâce à ses 18 rotors œuvrant à une fréquence très basse, ce taxi volant vient tout juste de passer une étape supplémentaire. En effet, l’Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a accordé l’agrément d’organisme de conception (Design Organisations Approvals – DOA) à Volocopter. Il s’agit d’une grande première et cette nouvelle devrait logiquement enchanter les autres constructeurs de taxi volant.

Toutefois, Volocopter a bel et bien un coup d’avance sur ses concurrents. En lui décernant l’agrément DOA, l’EASA a reconnu que les processus mis en place par Volocopter sont viables. En septembre 2019, la société avait passé un test à l’aéroport d’Helsinki (Finlande) et prouvé que son engin était compatible avec le trafic aérien existant. Les images de ce test sont visibles en fin d’article.

taxi volant Volocopter 2
Crédits : capture YouTube / Volocopter

Objectif 2023

Volocopter espère transporter des passagers dans plusieurs grandes villes situées aux quatre coins du globe. De plus, il faut savoir qu’une version cargo du taxi volant 2X – destinée au transport de marchandises – verra bientôt le jour. Pour Volocopter, l’objectif est de mettre en place ses premières lignes dés 2023 !

Pas moins de 70 autres sociétés développent actuellement leur propre concept. Il est certain qu’avec cette première approbation de l’EASA, d’autres devraient suivre dans un avenir proche. Citons par exemple les projets d’Airbus, Boeing, Rolls-Royce, Pop.Up Next, CityHawk ou encore AirSpaceX !

En juin 2019, Airbus avait présenté un second prototype du taxi volant autonome Alpha One. Cet Alpha Two comportait quelques innovations, notamment au niveau du cockpit. L’appareil est caractérisé par la présence d’une caméra, de plusieurs capteurs radars et LIDAR et surtout par l’absence du poste de pilotage. En effet, les concepteurs ont simplement installé un écran unique destiné au passager !

Voici la vidéo du test ayant permis à Volocopter de recevoir l’approbation de l’EASA :

Source

Articles liés :

Premier test pour le taxi volant Pop.Up Next, un véhicule d’un nouveau genre !

Le taxi volant Bell Nexus sera lancé en collaboration avec Uber en 2020 !

Le taxi volant électrique autonome d’AirSpaceX est prévu pour 2026