in

Le taxi volant électrique autonome d’AirSpaceX est prévu pour 2026

Crédits : Capture YouTube / AirSpaceX

AirSpaceX dévoilait il y a quelques jours son taxi volant MOBi-ONE au North American International Auto Show. Le taxi volant autonome et entièrement électrique pourra transporter 2 à 4 passagers vers des zones spécifiques dans un rayon d’une centaine de kilomètres environ. De quoi dégorger le trafic au sol.

Les voitures électriques et autonomes sont déjà en train de changer notre façon de circuler dans les rues et les autoroutes, mais les taxis volants pourraient bien faire décoller le secteur. AirSpaceX, une compagnie de mobilité aérienne basée à Detroit (États-Unis), révélait il y a quelques jours son taxi volant, surnommé “MOBi-ONE”, au Salon international de l’auto nord-américain. Celui-ci pourrait transporter jusqu’à 4 passagers vers des zones situées dans un rayon de 100 kilomètres environ, y compris les aéroports et les centres urbains. Sa conception VTOL lui permet de décoller comme un hélicoptère, puis de repositionner ses ailes et de voler comme un avion à une vitesse maximale de 400 km/h.

Selon Jon Rimanelli, fondateur et PDG d’AirSpaceX, MOBi-ONE permettra de se déplacer proprement, silencieusement et à la demande pour un prix raisonnable – notons que les tarifs n’ont toutefois pas encore été divulgués. Une fois à bord, les passagers bénéficieront d’une connectivité à large bande pour un accès à Internet en très haut débit. MOBi-ONE pourrait par ailleurs également être utilisé à des fins médicales et d’évacuation, ainsi que pour des opérations de recherche et de surveillance.

Jon Rimanelli affirme que MOBi-ONE sera prêt pour de premières démonstrations à partir de 2020. JP Yorro, directeur commercial d’AirSpaceX, a de son côté détaillé les plans de lancement de 2 500 taxis MOBI-ONE d’ici 2026, répartis dans 50 des plus grandes villes des États-Unis. Notons que AirSpaceX n’est pas la seule enseigne à travailler sur les taxis volants : Uber et la NASA, ainsi qu’Airbus et Boeing (en collaboration avec Near Earth Autonomy) œuvrent également en ce sens.

Source