in ,

Taïwan : voici le “massage au couteau”, une pratique millénaire !

Crédits : capture YouTube / CupofTJ

Connaissez-vous les massages où l’on vous tapote avec la tranche de la main ? À Taïwan, le massage “Dāoliáo” implique de remplacer la tranche de la main par des couteaux en acier ! Ce genre de massage au couteau provient de méthodes appartenant à la médecine traditionnelle japonaise et anciennes de plus de 2 000 ans.

Un massage atypique

Lors d’une balade dans les rues de Taipei ou dans une autre ville de Taïwan, il est possible de s’offrir un massage sortant complètement de l’ordinaire. Ancré dans la tradition taïwanaise, le 刀療 (Dāoliáo) se traduit en réalité par “thérapie au couteau”. Comme le montre la vidéo visible en fin d’article, n’importe qui peut se rendre dans un salon de massage et recevoir ce genre de soin. Sans aucun doute, cette pratique fait partie des thérapies les plus impressionnantes de la médecine traditionnelle chinoise.

Provenant de méthodes de médecine japonaise anciennes de 2 000 ans, on prête au Dāoliáo de nombreuses vertus. Citons par exemple la guérison des blessures psychologiques, des blessures physiques ou encore l’amélioration du sommeil. Qu’on y adhère ou non en tant qu’occidental, cette méthode est très appréciée des locaux. Évidemment, n’importe qui pourrait prendre peur en entendant le terme “massage au couteau”. Toutefois, la pratique est sans danger. En effet, le praticien utilise deux couteaux en acier sur des patients protégés par un épais tissu. Autrement dit, il n’existe aucun risque de blessure.

massage couteau taiwan
Crédits : capture YouTube / CupofTJ

“Ch’i” et hygiène de vie exemplaire

Il faut savoir que les couteaux ne s’utilisent pas par hasard. En effet, ceux-ci ont pour objectif de cibler les points du qì (氣) ou “ch’i”. Dans les cultures chinoise et japonaise, il s’agit d’un principe fondamental formant et animant l’univers et la vie. Pour les personnes sensibles à ce principe, le ch’i est à l’origine de l’univers et relie les êtres et les choses entre eux. Ainsi, le Dāoliáo peut être mis en lien avec l’acupuncture, une pratique bien plus connue du grand public. Par ailleurs, le massage au couteau a également pour but de protéger les clients en absorbant leurs énergies négatives.

Très spirituel, cette pratique implique que le praticien ait une “énergie” propre et saine. Ainsi, celui-ci doit respecter une hygiène de vie très stricte, entre véganisme et exercices physiques quotidiens dés l’aube (squats, étirements, etc). Les experts pratiquent également un rituel avant le premier client de la journée. Il est question d’une harmonisation du ch’i en donnant des coups de couteaux sur un oreiller durant une demi-heure. De plus, chaque client devra également effectuer une séance d’exercices physiques durant une dizaine de minutes avant d’être pris en charge.

Voici une vidéo montrant le Dāoliáo, des images tournées dans le très réputé Ancient Art of Knife Massage Education Center à Taipei :