in

Tailler les arbres à l’approche de l’hiver, une mauvaise habitude ?

Crédits : PxHere

À la veille de la saison hivernale, les propriétaires d’espaces verts ont tendance à vouloir tailler les arbres et autres arbustes. Pourtant, un expert en jardinage explique que le mieux à faire serait d’abandonner cette pratique.

Éviter de fragiliser ses arbres

La taille hivernale serait-elle une fausse bonne idée ? À Strasbourg, l’expert jardinier Eric Charton estime que cela ne fait aucun doute ainsi qu’il l’explique dans un article de France 3 régions le 7 novembre 2021. Eric Charton pense en effet que tailler les arbres décoratifs et autres haies mitoyennes est une véritable erreur. L’expert évoque le terme de « boucle de taille sans fin ». « Plus tu tailles, plus tu fais croire à l’arbre qu’il est en phase juvénile et plus tu retardes son développement d’adulte » explique-t-il.

En taillant leurs arbres et arbustes, les propriétaires d’espaces verts freineraient leur maturité et favoriseraient leur fragilité. Pour le jardinier, laisser l’arbre se développer sans intervention permet un meilleur enracinement ainsi qu’une pousse plus régulière et harmonieuse.

arbres taillés
Crédits : JH Mora / Wikimedia Commons

Laisser grandir, laisser fleurir

Les branches et tiges de l’arbre comportent des bourgeons latéraux (ou axillaires) et l’extrémité de chaque tige n’est autre que le bourgeon apical (ou terminal). En cas de coupe de l’extrémité de la tige, les bourgeons latéraux vont entrer en compétition pour devenir à leur tour le bourgeon apical de la nouvelle tige en développement. Résultat : de nombreux jeunes branchages apparaissent et donnent ensemble une véritable impression de fouillis.

Or, au fil des années, cette pratique peut générer un manque d’équilibre au niveau de l’arbre. Ce dernier aura tendance à s’étendre à hauteur de coupe tout en s’affaiblissant dans sa partie inférieure. Ce déséquilibre peut rendre l’arbre plus sensible aux maladies et autres insectes ravageurs. Pour Eric Charton, l’idéal est de laisser les branches grandir normalement de leurs bases à leurs extrémités, puis les laisser fleurir de façon naturelle. Ensuite, ces mêmes branches devraient calmer naturellement leur croissance.

Connaître son terrain et ses besoins

Mais quelle solution existe-t-il pour éviter de tailler les arbres et arbustes ? L’expert propose aux propriétaires de visualiser leur espace avant d’agir. Cela implique de connaître certaines informations à propos du sol, de l’ensoleillement, du climat, des ressources en eau, etc. Le but ? Définir les espèces idéales à planter. Il est également nécessaire de déterminer les hauteurs d’arbres désirées en fonction des besoins. Si le but est de cacher la vue, il faudra atteindre une hauteur définitive d’environ 2,5 m. Si l’objectif est d’obtenir une ombre protectrice, une hauteur de 5 à 6 m sera alors souhaitable.

Pour Eric Charton, bien connaître son espace et définir ses propres besoins en amont peut permettre d’éviter la coupe des arbres et arbustes. Ainsi, ces derniers devraient rester en bonne santé tout au long de leur vie. Évidemment, l’aménagement d’un tel espace peut se faire avec l’aide de professionnels tels que les paysagistes ou encore les pépiniéristes pour le choix des espèces.