in

Un système à 4 quasars a été découvert

Crédits : Arrigoni-Battaia & Hennawi / MPIA

Contre toute attente, des astronomes ont trouvé dans notre cosmos un système qui se constitue de quatre quasars, des trous noirs supermassifs et très lumineux. Une découverte qui dépasse toutes les théories des astronomes.

Un quasar, qu’est-ce que c’est ? C’est un trou noir supermassif qui se trouve dans une galaxie. Il émet de la lumière en grande quantité grâce aux masses de gaz considérables qu’il absorbe et vit environ 10 millions d’années — durée de vie faible dans l’espace —. Le quasar est l’objet le plus lumineux.

Une équipe internationale d’astronomes, menée par l’allemand Joseph F.Hennawi, de l’institut Max Planck pour l’Astronomie, en Allemagne, a découvert un système à quatre quasars, dans une nébuleuse géante, baptisée par les astronomes la « nébuleuse du Jackpot ». Celle-ci s’étend sur un million d’années-lumière et est 10 milliards de fois plus massive que le Soleil.

Si en détecter un seul était déjà rare, en détecter quatre à la fois est plus qu’impressionnant. Habituellement, les quasars se situent à environ 100 millions d’années-lumière, mais dans ce système, ils ne se trouvent qu’à environ 700 000 années-lumière de distance, ce qui avait une chance sur 10 millions d’exister. De plus, ces quatre quasars sont étonnamment bien alignés les uns par rapport aux autres. Sur les 500 000 découverts à ce jour, 100 ont été détectés par deux et 2 seulement par trois.

Les théories sur la formation des quasars sont remises en question après cette découverte surprenante. Joseph F. Hennawi explique : « Nous avons des théories expliquant ce qui amène un trou noir supermassif situé au centre d’une galaxie à devenir un quasar, par exemple une collision entre plusieurs galaxies ou une abondance particulièrement forte de gaz accessible aux trous noirs, leur permettant ainsi de devenir des quasars. Mais ces théories ne prédisent par l’existence d’un système quadruple de quasars ».

>> L’étude a été publiée dans la revue Science, le 15 mai dernier.

Sources : Journal de la Science, NewsQuench.

– Crédits photo : Arrigoni-Battaia & Hennawi / MPIA