in

Cette carte permet de suivre le long trajet d’une goutte d’eau

Crédits : River Runner / Sam Learner

Voici une nouvelle façon d’appréhender le cycle de l’eau. Aux États-Unis, un analyste de données a élaboré une application de cartographie permettant de suivre une goutte d’eau sur des centaines, voire des milliers de kilomètres. Cette application permet ainsi de comprendre l’interconnexion entre les rivières et autres fleuves.

Suivre une goutte d’eau en caméra subjective

Sam Learner est un analyste de données à l’origine de l’application de cartographie River Runner. Celle-ci a été élaborée avec les données et l’aide de l’Institut d’études géologiques des États-Unis (USGS). L’organisation Internet of Water (qui traite de nombreuses données en lien avec l’eau) a également participé au projet. Sur la carte, il suffit de cliquer afin d’obtenir une goutte de pluie qu’il devient possible de suivre en caméra subjective durant son long périple.

Le test que nous avons effectué met en scène une goutte d’eau au départ de Vaud (Suisse) empruntant un premier cours d’eau avant de passer par le lac Léman. Ensuite, notre goutte poursuit son chemin dans le Rhône avant d’arriver dans le golfe du Lion, en mer Méditerranée. Une petite erreur s’est toutefois glissée, puisque la Saône est également mentionnée dans le trajet.

trajet goutte pluie river runner
De Vaud (Suisse) au golfe du Lion. Crédits : River Runner / Sam Learner

Une application encore imparfaite

Malgré cette petite bévue, le principal est sauf, à savoir permettre à l’utilisateur de comprendre que les cours d’eau sont interconnectés entre eux, et avec les mers et océans. Et surtout, comme l’explique Sam Learner dans un article de Fast Company du 6 janvier 2022, l’application permet également de se rendre compte à quel point la pollution présente dans les eaux peut voyager.

Sam Learner a quant à lui multiplié les essais, en partant de Chengdu (Chine), Cochabamba (Bolivie) ou encore Custer dans le Dakota du Sud (États-Unis). Ainsi, il est possible de cliquer n’importe où sur le globe, même les contrées les plus reculées. Cette application est intéressante et plutôt ludique. Par ailleurs, celle-ci progressé puisqu’à ses débuts, les trajets n’étaient disponibles qu’aux États-Unis.

Enfin, l’erreur que nous avons rencontrée durant notre essai n’est peut-être pas le fruit du hasard. En effet, l’application River Runner est pour l’instant seulement proposée en version Bêta. Bien que très riche en données, la carte comporte ainsi quelques défauts. En effet, les noms de nombreux cours d’eau sont encore manquants. Toutefois, il est possible de contacter les développeurs afin de demander un ajout.