in

Suivez « en direct » le voyage d’Orion vers la Lune

Artemis 1 Orion Lune
Illustration d'une capsule Orion autour de la Lune. Le module de service est la partie arrière du vaisseau. Crédits : NASA/ESA

Un site web de suivi et plusieurs chaînes Youtube nous permettent de suivre l’avancée de la capsule Orion en route vers la Lune, qu’elle devrait atteindre aux alentours du 22 novembre prochain. Le vaisseau restera sur place pendant environ deux semaines avant d’entamer son retour vers la Terre.

Artemis 1 et son cheval de bataille, la SLS, ont été lancés avec succès tôt ce mercredi matin (16 novembre). Un peu plus de 1h30 plus tard, l’unique moteur du second étage de la fusée (nommé ICPS) a brûlé pendant dix-huit minutes, permettant d’augmenter la vitesse du vaisseau qui est passée de 28 160 km/h à 36 210 km/h. La capsule Orion s’est ensuite séparée de l’étage supérieur et vise désormais la Lune.

Pour les intéressés, il vous est possible de suivre la trajectoire du vaisseau « en direct » via plusieurs trackers disponibles. Le site Web de base de la NASA propose une animation d’Orion dans l’espace avec le temps écoulé de la mission, la vitesse de la capsule et sa distance par rapport à la Terre et à la Lune. Vous pouvez aussi changer la vue du vaisseau, entre autres fonctions. Plusieurs chaînes Youtube proposent également des suivis. À vous de voir avec lequel canal vous êtes la plus à l’aise.

Notez que les données visibles en ligne sont les mêmes que celles disponibles au centre de contrôle de mission de la NASA au Johnson Space Center à Houston. Ce dernier obtient ces informations en suivant Orion grâce au Deep Space Network, un trio d’énormes antennes paraboliques permettant de suivre les différentes missions de la NASA à travers le système solaire.

Le déroulé de la mission

Le vaisseau devrait atteindre la Lune le 21 ou le 22 novembre prochain. Dès lors, il s’approchera à environ 97 km de la surface. Il suivra ensuite une orbite rétrograde pour s’éloigner à environ 64 000 km au-delà de la Lune à son point le plus éloigné. Cette étape devrait avoir lieu aux alentours du 26 novembre. Orion passera ensuite environ deux semaines en orbite avant de se préparer pour son retour sur Terre prévu le 11 décembre. Entre-temps, les équipes de la NASA opéreront plusieurs tests et manœuvres dans le but de pousser le vaisseau dans ses retranchements, le but étant de préparer la mission Artemis 2, qui sera habitée.

La phase la plus délicate de la mission sera probablement la rentrée atmosphérique de la capsule à plus de 40 000 km/h. Il est en effet prévu que celle-ci subisse des températures allant jusqu’à 2 800°C. L’objectif sera de savoir si son bouclier thermique de cinq mètres de large (le plus grand jamais développé pour ce type de vaisseau) sera suffisant pour protéger l’intégrité physique des futurs astronautes.