in

Sublime : la comète NEOWISE vue depuis l’espace

Crédits : Ivan Vagner / Roscosmos / NASA

C/2020 F3, surnommée comète NEOWISE, est actuellement visible à l’oeil nu dans le ciel français. Si, depuis le sol, le spectacle est sensationnel, il ne l’est pas moins depuis l’espace. Et ce n’est pas le cosmonaute Ivan Vagner qui vous dira le contraire.

Cet été, les comètes ATLAS et SWAN étant censées nous en mettre plein la vue. Finalement, c’est NEOWISE qui fait le show. Découverte au mois de mars dernier, C/2020 F3 (son vrai nom) est en effet déjà passée au plus près du Soleil sans se fragmenter. Elle fera son approche la plus proche de la Terre (103 millions de km) le 23 juillet prochain.

En attendant, la comète s’est suffisamment éloignée de notre étoile pour être visible à l’oeil nu (magnitude 1,6) depuis la partie nord de la planète.

Comment la repérer ?

Pour l’observer au cours des jours suivants, dirigez le regard au-dessus de l’horizon, à l’est de la Grande Ourse durant la nuit. Vénus est un autre point de repère (placez alors les yeux à l’ouest de la planète).

Notez que sa luminosité devrait désormais aller en diminuant au cours du mois de juillet. Les heures favorables à son observation vont également évoluer. « Au fur et à mesure de sa progression, elle va devenir circumpolaire et sera donc visible toute la nuit à partir du 10 juillet environ, suivant les latitudes », explique l’astronome Lucie Maquet à Numerama.

« Le mieux sera de l’observer le soir à partir du 14 juillet vers le Nord-Ouest vers 23h », ajoute Eric Chariot, président de la Société astronomique de Bourgogne.

Notez que cette opportunité ne se présentera qu’une fois dans votre vie. Et pour cause : C/2020 F3 est une comète dite de longue période. Autrement dit, elle ne reviendra pas dans le voisinage du Soleil avant des milliers d’années.

Voici la comète photographiée depuis Paris :

Le même objet imagé cette fois depuis l’Observatoire du Pic du Midi, toujours le 7 juillet :

La comète vue depuis l’espace

Si la comète est visible depuis le sol, elle l’est également depuis la Station spatiale internationale (ISS). Les astronautes et cosmonautes actuellement à bord (expédition 63) n’ont évidemment pas manqué l’événement.

Interrogé par le New-York Times le 7 juillet dernier, l’astronaute de la NASA Bob Behnken, qui a participé à la mission Demo-2 de SpaceX le 31 mai dernier, a jugé le spectacle « très impressionnant ».

D’ailleurs, vous pouvez le constater par vous-même grâce à cette vidéo proposée par Space.com, qui s’appuie sur les quelques photos prises par le cosmonaute russe Ivan Vagner.