in

Et si le stress pouvait annuler les effets d’une alimentation plus saine ?

Crédits : FlickR/Firesam!

Une récente étude américaine a fait un lien inédit entre le stress et l’alimentation. Si vous avez volontairement adopté un régime alimentaire sain, il se pourrait malheureusement que dans le cas où vous soyez soumis au stress, ce dernier serait à même d’annuler les effets positifs d’un tel régime.

Manger équilibrer, pas trop gras, pas trop sucré… Vous avez pensé à tout ! Cependant, une étude de l’Université de l’Ohio publiée dans le journal Molecular Psychiatry pourrait vous faire perdre votre motivation. Cette dernière vient de démontrer que le stress peut être un facteur déterminant en ce qui concerne l’alimentation.

Les chercheurs ont mis à contribution 58 femmes dont la moyenne d’âge est de 53 ans, tandis que 38 d’entre elles ont déjà eu un cancer du sein. Chacune d’entre elles a consommé le même petit déjeuner, mais pour certaines, ce dernier était cuisiné à l’huile de palme et pour d’autres, à l’huile de tournesol. Il faut savoir que cette dernière est considérée comme meilleure pour la santé puisqu’elle n’est pas une huile saturée, est riche en acide oléique et a des propriétés anti-inflammatoires. L’huile de palme est en revanche bien moins bénéfique et plus difficile à éliminer.

Après la prise du petit-déjeuner, les chercheurs ont voulu connaitre le niveau de stress des volontaires et ont pratiqué des tests sanguins, afin de trouver des traces d’inflammation. Selon les résultats, les femmes stressées affichaient des niveaux d’inflammation élevés, et ce même si leur petit-déjeuner était à base d’huile de tournesol et non à l’huile de palme. Les niveaux de stress les plus bas étaient donc logiquement ceux des femmes non stressées ayant consommé un petit-déjeuner plus sain.

“Le stress interagit avec ce qu’elles mangeaient, ce qui a provoqué de vrais changements dans leur sang après le repas” explique Janice Kiecolt-Glaser, responsable de l’étude.

Sources : ConsoGlobe20 Minutes