in

Cette société française veut faire voler des capsules stratosphériques avec balcon

stratoflight ballon capsule
Crédits : capture YouTube / Stratoflight

Une start-up française vient de dévoiler un projet audacieux en matière de tourisme spatial. Celui-ci s’ajoute à une liste déjà plutôt longue, composée notamment d’un concept de ballons stratosphériques. Mais ici, l’idée est de lancer des capsules stratosphériques comportant des balcons, et ce afin de permettre aux passagers de bénéficier d’une vue imprenable sur la Terre et l’Espace.

Une maquette présentée au public

Ceux qui souhaitent effectuer un voyage de tourisme spatial peuvent déjà postuler pour des vols suborbitaux. Mais il reste encore de nombreux projets dans les tiroirs, tels que le dirigeable stratosphérique Stratobus de Thalès Alenia Space, le ballon stratosphérique de Zephalto ou encore le gratte-ciel sur la Lune de Kajima Corporation. Toutefois, les engins les plus susceptibles d’arriver en premier sur le marché sont les capsules stratosphériques. Et une start-up française tente de se démarquer dans ce domaine : Stratoflight.

En partenariat avec la société Expleo, experte en transformation digitale, Stratoflight a présenté une maquette futuriste lors de la 73e édition du Congrès international d’astronautique à Paris. Mesurant 8m de long pour 4m de large, cette maquette à l’échelle 1/6 représente une capsule spatiale.

Surtout, la version finale sera capable de rejoindre l’atmosphère stratosphérique à une altitude comprise entre 35 et 40 km, comme l’explique un communiqué daté du 16 septembre 2022. L’engin est prévu pour embarquer six passagers et permettre à ces derniers de profiter d’une incroyable vue sur la Terre et l’Espace par le biais de son petit balcon.

Premier vol en 2024 et empreinte zéro carbone

Comme l’explique Stratoflight, le vaisseau aura recours à un ballon d’hydrogène pour atteindre son altitude de croisière. Or, cette méthode est déjà utilisée dans le but d’envoyer des sondes dans les hauteurs de l’atmosphère, des sondes principalement météorologiques. Afin de réduire l’impact environnemental du vol, la start-up pense ainsi réutiliser ce procédé.

La thématique du respect de l’environnement semble d’ailleurs importante dans ce projet car la capsule sera construite à partir de matériaux recyclés, recyclables ou biosourcés. L’objectif ? Permettre la mise en service de l’engin tout en affichant une empreinte zéro carbone. Stratoflight a également communiqué sur les différentes phases du voyage (voir ci-après). Ainsi, la montée et la descente se feront à l’aide d’un ballon, puis l’atterrissage sera permis par un genre de parachute.

phases stratoflight ballon capsule
Crédits : Expleo

La société française a d’ailleurs déjà élaboré son calendrier pour les prochaines années. La billetterie pour les premières réservations sera ouverte en début d’année 2023, le premier vol test aura lieu en 2024 et les premiers vols commerciaux en 2025. Enfin, si l’écologie a été intégrée au projet, il est également question de rendre l’innovation accessible à tous. Ceci signifie vraisemblablement la mise en place de tarifs abordables, même si aucune précision n’a pour l’heure été apportée à ce niveau.

Voici la présentation du projet de Stratoflight :