in

Stephen Hawking annonce qu’il se rendra bientôt dans l’espace

Crédits Paul E. Alers/NASA

Stephen Hawking rêvait un jour de s’envoler pour l’espace et c’est un rêve qui deviendra bientôt réalité ! Le célèbre astrophysicien annonçait il y a quelques jours dans une interview qu’il devrait prochainement effectuer un premier vol grâce au programme spatial de Richard Branson.

Stephen Hawking, l’un des plus grands esprits de notre temps, effectuait en 2007 son premier vol en micropesanteur dans un avion, un Boeing 727-200 adapté pour le vol parabolique. Il rêvait depuis d’aller dans l’espace. Un souhait qui n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd puisque Sir Richard Branson, le milliardaire britannique fondateur du groupe Virgin, a voulu offrir au physicien théoricien et cosmologiste la possibilité de se rendre dans l’espace gratuitement. Son entreprise, Virgin Galactic, souhaite mettre en place des navettes spatiales pouvant transporter des voyageurs dans l’espace. Et qui trouver de mieux comme tête d’affiche que le célèbre astrophysicien.

« Je pensais que personne ne me prendrait, mais Richard Branson m’a offert une place dans Virgin Galactic », se réjouit Hawking. « J’ai dit oui immédiatement et je n’ai jamais changé d’avis depuis ce jour. Ce voyage me rendra très heureux. », explique-t-il. L’astrophysicien se dit « surpris », mais pour Richard Branson, cette offre semblait une évidence : « Le professeur Stephen Hawking est l’une des personnes que j’admire le plus au monde », explique-t-il. « Cet homme est un génie incontesté qui m’a ouvert les yeux sur les merveilles de l’univers. C’est en plus un homme très charmant. Il est le seul à qui j’ai décidé d’offrir un billet avec Virgin Galactic. Il pourra bientôt partir avec nous si sa santé le permet ».

À 75 ans, Hawking ne sera pas l’astronaute le plus âgé à se rendre dans l’espace (John Glenn y est allé à l’âge de 77 ans), mais il sera en revanche la première personne à aller dans l’espace avec la sclérose latérale amyotrophique (SLA) également connue sous le nom de maladie de Lou Gehrig. Bien sûr, voyager dans l’espace est une entreprise risquée et encore plus avec des problèmes de santé, mais il semble que l’astrophysicien soit prêt pour y aller. Le voyage de Hawking sera également l’occasion pour les scientifiques d’étudier les effets de la SLA dans des conditions de gravité zéro.

Source