in

Une station de l’Antarctique doit déménager en raison d’une énorme fracture dans la banquise

Crédits : British Antartic Survey

Bâtie en 2012, la station britannique Halley VI dans laquelle 16 personnes devaient passer l’hiver et rester jusqu’au mois de novembre 2017 doit être déplacée pour ne pas qu’elle se retrouve sur un iceberg en raison de la fonte des glaces.

Le British Antarctic Survey (BAS), un organisme de recherches sur les zones polaires, a décidé de fermer la station Halley VI pour l’hiver, de mars à novembre, et ce, pour des raisons de sécurité. Située actuellement sur la barrière de Brunt, la station va devoir déménager de 23 km en raison d’une nouvelle fissure causée par la fonte des glaces qui rend les scientifiques incapables de prédire ce qui s’y passera durant l’hiver Antarctique.

Crédits : British Antarctic Survey

Sur les huit modules de la station, surélevés et montés sur skis, sept ont déjà été acheminés jusqu’au nouveau site à l’aide d’un tracteur. L’ancien site était devenu trop près de deux fissures repérées dans la barrière, notamment la dernière qui a été repérée en octobre dernier à 17 km au nord de la station de recherche. Les glaciologues ont alors surveillé l’évolution de cette nouvelle fissure en collaboration avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) et en ont conclu une incapacité de leur part à prédire ce qui pourrait advenir durant l’hiver. Cela constitue donc un risque pour les membres de la station.

Crédits : British Antarctic Survey

S’il faut faire partir les membres de la station avant le début de cet hiver, c’est parce qu’il leur sera impossible de déménager durant l’obscurité de cet hiver et que l’accès par navire ou aéronef y est également très compliqué en raison de l’obscurité, des températures extrêmement basses et de la mer gelée. Il y a actuellement 88 personnes sur la station, y compris le personnel d’été travaillant sur le projet de relocalisation et 16 qui devaient y passer l’hiver.

La station Halley VI est une base très importante pour l’observation météorologique et atmosphérique mondiale.