in

Cette start-up française dévoile le design de son futur taxi volant

Crédits : Ascendance Flight Technologies

En France aussi, certaines sociétés travaillent sur des projets de taxi volant. Basée à Toulouse, la start-up Ascendance Flight Technologies a ainsi récemment présenté le design de son futur aéronef à décollage et atterrissage verticaux (VTOL). L’appareil pourra transporter cinq personnes et embarquera une motorisation hybride.

Des moyens à hauteurs des ambitions

Les taxis volants se présentent souvent comme une des solutions de mobilité urbaine du futur. Même la NASA s’y intéresse comme en témoignent les premiers tests du VTOL 100 % électrique de la start-up californienne Joby Aviation en septembre 2021. Nombreuses sont les sociétés travaillant sur ce genre de projet. Citons notamment Boeing, Airbus, General Motors ou encore Rolls-Royce. En France, un petit nouveau désire également se faire une place dans le paysage du taxi volant : Ascendance Flight Technologies. Après trois années de recherche et développement, la start-up basée à Toulouse a présenté le design de son futur appareil dans un communiqué du 1er décembre 2021.

Jean-Christophe Lambert, cofondateur de la société a déclaré que ce design était le résultat de campagnes d’essais concernant quatre différents prototypes. Il est également question d’une réflexion poussée au sujet des coûts et de la facilité d’opération de ce type d’appareil. Ascendance Flight Technologies tente d’ailleurs de mettre les moyens à hauteur de ses ambitions. En effet, elle a récemment levé pas moins de dix millions de dollars.

Ascendance Flight Technologies taxi volant 1
Crédits : Ascendance Flight Technologies

De premiers tests en 2023

Nommé Atea, le VTOL de Ascendance Flight Technologies arbore une cabine très dégagée et pourra accueillir cinq personnes. Pour la partie technique, l’appareil dispose de huit rotors carénés intégrés dans deux ailes fixes en tandem et de deux hélices horizontales. Selon les chercheurs, cela lui permet de bénéficier d’une grande puissance lors des phases de décollage et d’atterrissage tout en réduisant les émissions sonores. Par ailleurs, les fonctions de vol vertical et de vol horizontal sont séparées : l’une est assurée par les rotors et l’autre par les hélices.

L’autonomie de l’appareil sera de 400 km et sa propulsion sera hybride. Le moteur baptisé Sterna fonctionnera grâce à deux sources d’énergie : thermique et électrique. Néanmoins, les responsables du projet ont indiqué qu’à terme, de nouvelles sources d’énergie pourront s’intégrer à la motorisation, comme l’hydrogène et les biocarburants.

Ascendance Flight Technologies proposera bientôt un prototype à échelle 1, dont les premiers tests devaient débuter en 2023 pour une possible certification en 2025. La start-up espère proposer un service de transport en zone péri-urbaine et régionale, mais n’exclut pas d’autres usages, comme des vols de surveillance ou des missions sanitaires.