in

Le squelette d’un célèbre T-Rex sera bientôt mis en vente

Stant, exposé au musée d'histoire naturelle du Mexique. Crédits : Tkracinski/wikipédia

Le squelette d’un célèbre T-Rex de douze mètres surnommé “Stan”, l’un des spécimens les plus complets jamais découverts, sera mis aux enchères à New York le mois prochain.

Les restes de “Stan” ont été découverts en 1987 dans la formation Hell Creek, dans le Dakota du Sud (États-Unis), par le paléontologue amateur Stan Sacrison, avant d’être fouillés en 1992. D’où son surnom. C’est à ce jour le cinquième T-Rex le plus complet jamais retrouvé (environ 70% des ossements), avec un crâne parfaitement conservé.

Une vie mouvementée

Stan serait né, aurait grandi et serait mort sur l’île-continent semi-tropicale de Laramidia. La zone est aujourd’hui connue aujourd’hui sous le nom de Badlands, un gigantesque Parc national situé dans le sud-ouest de l’État du Dakota du Sud, au nord des Grandes Plaines.

En raison du bassin étroit, les paléontologues sont convaincus que le spécimen était un mâle. Stan mesurait environ 11,7 mètres de long, 3,64 mètres de hauteur au niveau des hanches, et pesait entre sept et huit tonnes. En 2005, le programme de la BBC The Truth About Killer Dinosaurs s’était également appuyé sur son crâne pour son test hydraulique visant à calculer la force de morsure du T-Rex. Elle avait alors été estimée à plus de 6,8 tonnes.

D’après les analyses de ses ossements, il semblerait que Stan ait subi de multiples attaques au cours de sa vie. Des blessures par perforation situées à l’arrière de son crâne et de ses côtes indiquent notamment qu’il a été mordu par un autre T-Rex. Nous savons également que son cou s’est brisé une fois, provoquant la fusion de deux vertèbres et probablement une perte de mobilité pour le reste de sa vie.

Enfin, Stan se serait éteint il y a environ 66 millions d’années, à la toute fin du Crétacé, vers l’âge de vingt ans. Quant à la cause de sa mort, les paléontologues ne sont sûrs de rien. Il est possible que la perte de mobilité induite par ses nombreuses blessures l’ait empêché de se nourrir suffisamment. Il est également possible qu’il ait succombé à une infection parasitaire, comme ce fut le cas pour de nombreux T-Rex à cette époque.

t-rex
un moulage de Stan exposé au Manchester Museum. Crédits : Billlion/wikipédia

Un fossile estimé entre 6 et 8 millions de dollars

Toujours est-il que son squelette, exposé depuis quelques années à l’Institut de recherche géologique de Black Hills (États-Unis), sera mis en vente aux enchères le 6 octobre prochain à New-York par la maison Christie’s.

D’après James Hyslop, le commissaire-priseur, certaines offres pourraient atteindre les 6 à 8 millions de dollars, ce qui le place à portée du record absolu établi par Sue, un autre célèbre T-Rex, vendu en 1997 chez Sotheby’s pour 8,4 millions de dollars au Field Museum of Natural History de Chicago.